VRS - 3.5 - S’entrainer efficacement : Auto-analyse

Votez pour l'image du mois

Dans le monde d’aujourd’hui la plupart d’entre nous mènent des vies occupées, et donc, le temps et l’énergie sont des ressources limitées qui deviennent précieuses. Il est donc très important que nous nous entrainions avec la plus grande efficacité afin de ne pas perdre notre temps, et que l’entrainement que nous faisons nous fasse progresser autant que possible. Cette philosophie s’applique même si vous avez effectivement suffisamment de temps libre, car voir vos progrès vous aide à rester motivé.

Dans cette optique, il est important de reconnaitre que l’entrainement ne consiste pas uniquement à conduire mais il doit plutôt être enrichi par de l’auto-analyse et de la réflexion.

Auto-analyse

Bien que le temps en piste soit essentiel, conduire sans réfléchir autour d’un circuit ne serait pas productif. Un exemple d’auto-analyse est l’étude de la télémétrie dans le logiciel VRS, comme la comparaison de vos points de freinage par rapport à un coéquipier. Un autre exemple est l’étude d’un replay en revoyant votre propre conduite pour repérer les erreurs ou en regardant les tours de pilotes plus rapides pour voir à quel point leurs trajectoires sont différentes. L’auto-analyse comprend également l’identification des possibilités d’amélioration du setup ou même d’avoir en tête de surveiller votre propre pilotage quand vous roulez.

Plus vous devenez conscient de ce que vous faites de mal sur la piste, plus vous remarquerez d’opportunités d’amélioration de votre pilotage. Par conséquent, revoyez ce que vous faite et donnez-vous des cibles bien définies à travailler. Si vous ne faites pas cela, il est très facile de tomber dans un modèle confortable de conduite avec l’accumulation de temps et de tours, qui peuvent cimenter les mauvaises habitudes tels qu’une mauvaise technique, références, trajectoire et finalement des temps au tour lents. Tout cela sera plus difficile à oublier plus tard.

Les meilleurs sim-racers de la planète ne se contente pas de simplement tourner sur circuit sans but et sans aucune prise de conscience de ce qu’ils font. Ils se surveillent constamment presque du point de vue d’une tierce personne tandis que leur cerveau conduit inconsciemment la voiture. Toutes erreurs ou opportunités d’amélioration est immédiatement reconnu et consciemment prise en compte afin de limiter les dommages causés par une erreur (quelle que soit la taille) ou de gagner un peu plus de temps la prochaine fois.

Cette conscience de soi prend des années à se développer et pour le débutant il faut suivre des méthodes d’analyse plus délibérées, souvent hors de la voiture avec la télémétrie avant que ce sens intuitif de conscience ne se développe. Même à un niveau expert, il est important de regarder la télémétrie pour confirmer ou réfuter ce que vous pensez qu’il arrive à votre voiture et vos temps.

Le ratio idéal entre pilotage et analyse

Il n’y a pas de règle pour cela, car elle variera d’une personne à l’autre, changeant avec les différents niveaux de compétence, d’expérience et d’habitude du combo voiture / circuit. Pour un débutant, nous recommandons une plus grande attention à l’analyse car il est important d’obtenir les bons fondamentaux dès que possible. Un bon ratio serait de passer un tiers de votre temps à analyser.

Les pilotes plus expérimentés pourraient être plus productif en ayant une plus grande proportion de temps de roulage, car ils ont une capacité mentale supplémentaire disponible pour s’analyser sur la piste tout en conduisant et ils peuvent souvent prévoir avec précision ce qu’ils pourraient voir sur la télémétrie grâce à l’expérience acquise lors de précédente analyse. Pour eux, un ratio raisonnable pourrait être de 20% d’analyse passé hors de la voiture.

Bien sûr nous ne recommandons pas de rechercher à atteindre une cible précise. La clé est l’importance de s’entrainer efficacement et être conscient de ce que vous faites, plus que de faire des tours de circuit pour tuer le temps. Le taux d’amélioration devrait cependant jouer un rôle important. Si vous continuez à vous améliorer rapidement et gagner une quantité décente de temps tout en conduisant alors il est logique de continuer à le faire. Si par contre vos performances se sont stabilisées (même si ça se produit au début) il est alors plus logique de revoir les choses et de se plonger dans la télémétrie, replay ou de se comparer au pack de données VRS.

Planifiez vos entrainements

Dans la section 2.3. Entrainement, nous avons vu que la meilleure façon de planifier vos entrainements et à quel point il est optimal de s’entrainer régulièrement plutôt que faire de longues sessions. Il est bien d’avoir une analyse après chaque session de roulage. C’est aussi une bonne idée d’aller directement dans la voiture pour mettre en pratique les axes d’amélioration que vous vous êtes fixés et de mettre les choses que vous avez appris en pratique.


Source: virtualracingschool.com - 3.5: Practising efficiently: Self-analysis