Les 24h du Mans

  • Encore une de terminée :plage: Jamais je n'ai jamais connu une météo pareil de la journée test à l'arrivée.
    Toujours un peu frustrant de passer autant de temps sur ce circuit et de voir aussi peu la course, mais faut faire un choix.


    Encore un beau suspens dans le final, on attendait les Japonais on a failli avoir les Chinois :china:
    Quand la bataille pour le podium c'est bien décantée, c'est le GT qui nous a tenu en haleine. Quelle fin de course entre la Corvette et l'Aston :sleurp:
    Depuis le début de semaine, beaucoup de parieurs voyaient une P2 potentiellement sur le podium c'est finalement 2 voitures qui s'y sont installées.
    Les constructeurs ont délaissés le P1 non hybride car peu visible, c'était pourtant l'année ou jamais, sauf quand on s'appelle byKolles :hihihi:
    J'étais à 8H00 du matin à Arnage le Dimanche et l'endroit est devenu le plus beau du circuit pour le public depuis le réaménagement.
    Un full yellow provoqué par une Ligier partie dans le bac à gravier a donné un peu d'animation, l'intervention très rapide des commissaires a permis de vite libérer la piste, je me faisait la réflexion qu'il allait falloir attendre quelques tours pour voir les voitures ré-attaquer car à 8H du mat les pneus refroidissent vite. Même pas 2 minutes après la F488 du DH Racing sort au même endroit, je mets une petite pièce sur Tracy Krohn au volant :mur:


    Moment sympa le samedi soir je me suis rendu sur le réceptif Onroak Automotive qui accueillait un simulateur développé par l'équipe SRTC. Un matériel pro qui m'a changé de mon vieux G25 :hihihi:. Quelques tours sur Spa en Ligier P2 m'ont régalé. Un aperçu du matos sur cette vidéo.




    Allez les 24H 2017 c'est terminé, temps pour moi de retourner bosser sur les voitures de chez Enduracers :eclipse:

    Inscrit RFR depuis : 13-04-2003

    52.png

  • Il nous manquait un rebondissement post course : l'Oreca 07 n°13 du Rebellion Racing, 3e au général et 2e des LMP2 avec l'équipage Beche/Heinemeier-Hanson/Piquet, a été déclassée. L'équipe technique avait en effet percé la carrosseries pour actionner le démarreur au marteau sans démonter le capot moteur.


    La boulette.

    Gentil Membre RFR n°4 063 - Depuis le 23 janvier 2006 - Modérateur GT, Tourisme et Endurance - 8 179 messages

    Edited once, last by Steve McQ ().

  • Oui Arnage est super avec la butte pour les voir arriver dans Indianapolis.


    Bon vu la hauteur et l'inclinaison faut pas trop faire le con :rame:, mais une fois en haut il y a de quoi marcher.


    Pour ceux qui veulent faire des photos ça peut être vraiment bien, on voit la piste en surplombant les grillages.

    Edited once, last by nicocodu72 ().

  • pour ceux qui ont raté le final des gt, les 15 dernières minutes de course :


    j'ai le sentiment que le pilote de la corvette craque sous la pression non ? on a parlé d'un souci technique plus haut peut être aussi oui, mais j'ai l'impression que les deux aston aux fesses ca faisait beaucoup à gérer en fin de course (je me trompe peut être)


    sinon vous avez lu ca ? abandon de la 7

    où l'on apprend que la toyota aurait eu un pb technique suite à une blague d'un pilote ligier, pris pour un commissaire !!

  • Pas cool le pilote de la 2eme Aston qui vient mettre une grosse pression à la chicane Dunlop, la Corvette perd peut être cette 2 éme place à cause de ça et ce qui s'en suit après.

    Pour Taylor le pilote Corvette ça m'étonnerai qu'il perde la 1 ère place à cause de la pression de l'Aston, c'est un très très bon pilote il gagne tout avec la Corvette dans le championnat américain. Je dirais plus un problème de frein.

  • bbking : pour ton info sur l'abandon de la 7, ça a été détaillé quelques pages avant (page 9 ou 10), par un Mr qui lève le pouce ! Par contre on ne savait pas qu'il s'agissait d'un pilote :(

  • La boulette chez Rebellion ! Et vues les images de la fin de la course pour la Corvette je pense qu'il y a un peu de tout. Quand j'ai vu les images sur le coup j'ai pensé aussi qu'il finissait par craquer mais là on voit qu'il y a un soucis et on a parlé de crevaison lente, ça se tient largement (il finit avec la roue avant gauche à plat et bloquée) d'autant qu'il fait des écarts dans les virages à droite (on le voit au niveau du karting, puis dans la dernière chicane et pareil dans la montée vers Dunlop et les S de la forêt, puis Tertre Rouge). Vraiment dommage pour eux mais sacré finish quand même pour les GT.

    La 7 c'est effectivement complètement dingue ce qui est arrivé et les conséquences que ça a eu.

    48463315302_8ff75508a2_o.png

  • Ce qui me troue le derche surtout, c'est de voir autant de mecs derrière chaque voiture et finalement aussi peu d'intelligence.....



    Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement
    en faisant à leur place ce qu’ils devraient faire eux-mêmes.
    A. Lincoln - Déclaration au congrès en 1860
    Laissez la haine à ceux qui sont trop faibles pour aimer - M. Luther King
    369.png
  • J'étais à 8H00 du matin à Arnage le Dimanche et l'endroit est devenu le plus beau du circuit pour le public depuis le réaménagement.
    Un full yellow provoqué par une Ligier partie dans le bac à gravier a donné un peu d'animation, l'intervention très rapide des commissaires a permis de vite libérer la piste, je me faisait la réflexion qu'il allait falloir attendre quelques tours pour voir les voitures ré-attaquer car à 8H du mat les pneus refroidissent vite. Même pas 2 minutes après la F488 du DH Racing sort au même endroit, je mets une petite pièce sur Tracy Krohn au volant :mur:

    On a du se retrouver sans le savoir alors, j'étais moi aussi à Arnage de 4h00 à 9h30 8( , au bout de la butte en face du gauche au moment des 2 sorties successives :coucou2:. C'est vrai que ce qu'ils ont fait au niveau d'Indianapolis est vraiment pas mal, regarder les proto arriver pleine balle au petit matin, s'en est presque hypnotique :dingue:

    319.png

  • Grâce à une interview d'Oliver Webb sur Motorsport.com,on en sait plus sur le malheureux abandon de la CLM P1/01 après 7 tours de course. Si la Toyota n°7 est victime d'un improbable concours de circonstance, que dire du proto autrichien !


    Quote from Oliver Webb

    "J'ai doublé la Toyota n°9 au départ et j'ai pu me porter à côté de la Porsche n°2 à la chicane Dunlop. Je me préparais pour faire un bon premier passage dans les Hunaudières. Selon nos calculs, avec notre Vmax nous aurions pu virer 1er ou 2e à la chicane. Malheureusement, j'ai complètement perdu l'avant en entrant dans le Tertre Rouge après avoir entendu un bruit, provoqué par un débris pas très grand. Peut-être une ailette. Je suis alors passé sur les vibreurs qui ont cassé la lame avant et perdant tout l'appui qu'il me restait j'ai tiré tout droit. J'ai eu de la chance de ne pas taper les barrières.


    Ensuite, dans les Hunaudières ma direction était complètement tordue vers la droite et les températures se sont envolées : l'air frais ne passait plus dans le radiateur. Ensuite, le moteur n'arrêtait pas de surchauffer et nous nous ne pouvions pas l'ouvrir car c'est interdit par le règlement."


    Ce débris, je ne sais pas d'où il venait, mais il était costaud car il a pété la colonne de direction de la 4, puis fracassé l'avant de la 9 dans son ricochet !

    Gentil Membre RFR n°4 063 - Depuis le 23 janvier 2006 - Modérateur GT, Tourisme et Endurance - 8 179 messages