DIY - tuto AàZ : playseat 2DOF arduino/motomonster/MEG12V, comment fabriquer pas-à-pas votre playseat dynamique

  • bonjour à tous !



    je me suis lancé sur les traces de Lipide512, merci à lui pour son tuto génial et ses coups de main !


    10.gif



    Vous trouverez toutes les explications de mon projet de Playseat dans ce premier message du post (car je l'ai mis à jour au-fur-et-à-mesure lol2.gif).


    20130527083351-RacingMat-playseat-1.JPG



    Le concept :


    Un simulateur dynamique qui embarque le pilote, le siège, les pédales et le volant (mais pas l'écran !)


    il est animé selon 2 axes (2DOF : Two Degrees of Freedom) : roulis et tangage



    20130403095252-RacingMat-dy-finitions-3-DOF-th.jpg



    Le principe est un "frex-like" car inspiré du modèle commercial Frex


    mais en remplaçant les vérins électriques par des motoréducteurs (moteur essuie-glace) + bielle.



    Ce simu utilise le logiciel Xsim2 pour extraire des jeux les données de télémétrie et les envoyer aux moteurs.


    - le jeu de voiture (Dirt3, rFactorLite et Richard Burns Rally)


    - Xsim Sender


    Ce PC fait tourner :


    - Xsim Profiler


    - et pilote la carte Arduino via un câble USB


    Une carte Arduino couplée à l'ordi n°2 par un câble USB.



    Une
    carte de puissance MotoMonster qui pilote les 2 moteurs (12V 47A =
    575W) selon les instructions de la carte Arduino (5V 5mA = 25 mW).



    Pour simplifier, c'est l'équivalent de 4 relais : Un programme en C pour paramétrer le fonctionnement de la carte Arduino.


    Ce programme interprète les données du port série envoyées par XSim (les consignes).


    Il les envoie à la carte de commande moteur.


    Il effectue un contrôle en rétroaction en lisant les valeurs des potentiomètres couplés aux moteurs :


    -> le positionnement réel est comparé à la consigne, cela va créer un nouvel ordre mis à jour envoyé à la carte MotoMonster.



    Cette boucle de rétroaction est effectuée xxx fois par secondes (cela restera à mesurer en pratique !)


    Choisir une alimentation >30A environ.


    2
    moteurs d'essuie-glace pour actionner le plateau mobile, avec leur
    potentiomètre de positionnement (pour la rétroaction avec la carte
    Arduino).



    Une structure en tubes rectangulaires acier : le
    chassis repose sur le sol et soutient la partie mobile par
    l'intermédiaire d'un cardan automobile.


    - un véritable siège
    baquet de course (tubulaire). Pour la chasse au poids, il existe des
    sièges fibres moins lourds (et plus chers).


    - un harnais ! accessoire important pour ressentir au mieux les mouvements du siège et pour le réalisme de l'immersion


    - un volant force feedback et ses 2 pédales



    20130522153332-RacingMat-schy-ma-y-lectrique.jpg



    Les dimensions


    voici quelques cotes pour vous donner une idée de l'ensemble :



    20130507180529-RacingMat-plan-longueur-hauteur.JPG



    20130507180546-RacingMat-plan-largeurs.jpg




    Les étapes en photos :



    La structure



    Il
    a été très pratique d'avoir la plaque de fixation du siège baquet :
    j'ai pu contrepercer la structure facilement ! (euh, maintenant elle est
    à vendre !!)


    20130331121915-RacingMat-structure-3-.JPG


    Perceuse à colonne et foret conique pour ajuster le trou de passage au manchon cannelé


    et
    surtout assurer la perpendicularité du cardan (ce ne sera pas possible
    de lrégler lors de la soudure : alors emmanchement légèrement serré)


    20130401124851-RacingMat-cardan-et-chassis-3-.JPG



    ensuite je croise les barres à 45° pour trianguler mon chassis et reprendre au mieux les efforts :


    20130401125016-RacingMat-cardan-et-chassis-5-.JPG



    voilà le châssis :


    20130401125325-RacingMat-cardan-et-chassis-4-.JPG



    Le cardan de voiture, positionné ainsi, est une rotule mais bloquée en rotation selon l'axe de lacet.


    Cela évite les barres d'anti-rotation que l'on peut voir sur les système Frex.


    20130404090810-RacingMat-cardan-et-chassis-2dof-.JPG



    Voici un cardan entier, acheté en rebut à la casse (juste après vérification qu'il n'y avait pas de jeu) : 5€


    En
    pratique, une fois qu'il est monté, on peut sentir un peu de jeu
    lorsque l'on secoue latéralement ... avec le bras de levier de plus d'un
    mètre du plateau mobile ! Ca devrait aller.


    20130406191721-RacingMat-Cardan-01-Copie.png



    un cardan assemblé :


    20130405171538-RacingMat-fixation-cardan-terminy-e-2-.JPG



    20130405171901-RacingMat-fixation-cardan-terminy-e.JPG



    ce qui donne ceci :-)


    20130405171938-RacingMat-structure-assembly-e-avant-peinture.JPG



    et ceci


    20130405172009-RacingMat-structure-assembly-e-avant-peinture-3-.JPG



    20130405172046-RacingMat-structure-assembly-e-avant-peinture-4-.JPG



    Incontournable : une clef de contact =happy3.gif)


    hop, une platine sur le côté du support volant :



    20130505162507-RacingMat-neiman-4-.JPG



    et voilà une clef "démarreur/arrêt d'urgence" hein2.gif



    20130505162601-RacingMat-neiman.JPG





    Le support de pédalier


    20130423224704-RacingMat-support.JPG



    20130423224742-RacingMat-support-2-.JPG



    la patte de droite doit être pliée vers le bas ! hein2.gif


    20130423224804-RacingMat-support-3-.JPG



    pliage des pattes à la massette hein2.gif


    20130427165608-RacingMat-support-py-dalier-1-.JPG



    Le perçage D5mm pour une vis de pression qui va bloquer le support et lui éviter de glisser


    20130427165659-RacingMat-support-py-dalier-3-.JPG



    Après soudure du rabat, le résultat en perspective :


    20130427170039-RacingMat-support-py-dalier-2-.jpg



    Mise en place pour contrepercer la base du pédalier et le support en tôle :


    20130427170240-RacingMat-support-py-dalier-6-.JPG



    Collage à la colle bi-composant de 4 vis M5x16 tête poëlée


    20130427170337-RacingMat-py-dalier-MOMO-contre-pery-ages-5-.JPG


    en profiter pour retirer le lest inutile qui rajoute de l'inertie dans le système happy3.gif



    après peinture (et raccourcissement des pattes) :


    20130507173818-RacingMat-support-py-dalier.JPG



    et assemblage par vis papillon : vue en perspective


    20130507173900-RacingMat-support-py-dalier-2-.JPG





    Le Harnais 4 points


    En fait, c'est un 6 points mais ça finit par faire beaucoup d'arnachement



    20130510222851-RacingMat-Harnais-RSS.JPG



    soudure d'un petit boulon


    20130510222922-RacingMat-fixation-du-harnais-6-.JPG



    l'attache peut se monter et se retirer


    20130510223033-RacingMat-fixation-harnais-3-.JPG



    vue de côté :


    20130510223101-RacingMat-fixation-harnais-2-.JPG



    vue d'ensemble :


    20130510223123-RacingMat-Harnais-RSS-2-.JPG



    conclusion : le harnais c'est chouette !


    - pour le look fan.gif


    - pour l'immersion : on se sent comme dans l'auto de rally !


    - pour les sensations : je trouve qu'on lutte moins contre les mouvements du playseat, on est plus solidaire



    mais ça réclame un support clavier !!!





    Le fond


    Pour finir la structure, une planche en bois découpée "sur mesure"


    20130419220227-RacingMat-support-planche-bois.JPG



    une autre de l'autre côté


    -> voici un fond sur le lequel je vais pouvoir poser mon électronique


    20130419215957-RacingMat-structure-avec-fond-planche-en-bois.JPG



    contreperçage diamètre 4, taraudage M5 et vis tête fraisée


    20130506185416-RacingMat-contrepery-age-du-fond-et-taraudage.JPG



    Les plots caoutchouc


    Accessoire indispensable : les petits plots caoutchouc pour amortir les vibrations sur le sol et assurer la stabilité.


    J'en ai mis un au 4 coins et un presque sous l'axe du cardan pour reprendre le maximum des efforts du poids.


    voici des pieds en plastique dur et réglables (2,79€ les 4 chez Bricoman + 4 écrous bas M10)



    ce modèle devrait avoir tout bon lol2.gif



    20130504151846-RacingMat-verins.jpg



    après un taraudage M10 du châssis et avec un écrou bas pour faire le blocage.



    20130504151526-RacingMat-pieds-ry-glables-3-.JPG




    Largeur du
    chassis, j'avais visé une taille compacte au départ en me disant que je
    pourrai toujours élargir facilement s'il faut plus de stabilité.


    Edit : Les premiers tests ont montrés que ... ce n'était pas assez large !!


    alors : + 11 cm de chaque côté (ça doit repasser par la porte ^-) pour un total de 68 cm



    20130504152046-RacingMat-largissement-du-chassis-2-.JPG



    Le Centre de Gravité cdg


    je l'ai déterminé avec "précision" avec mon assistant :


    sur un tube acier, faire rouler le châssis pour trouver l'équilibre


    (bien positionner le tube perpendiculairement : équerre rouge)



    Avec le pilote dedans !


    20130401163541-RacingMat-centre-de-gravity-2-annoty-.jpg



    La mécanique :



    Dans un système Frex, le siège est actionné par des vérins électriques.


    Le modèle recommandé par les utilisateurs de Xsim sont les SCN5 et l'appli a une fenêtre dédiée de paramétrage.


    Mais il faut compter 320€ pièce (un seul revendeur mondial ici)



    Ici,
    les vérins sont avantageusement remplacés par des moteurs
    d'essuie-glace et un système de bielles (c'est juste 10x moins cher !).
    ((annoyed.gif



    Comme
    je souhaite embarquer le pilote mais aussi le volant et les pédales, je
    n'utiliserai pas des moteurs essuie-glace de voiture et je partirai
    (finalement) sur les moteur d'essuie-glace de camion de marque Smolka
    qui sont conseillés par Lipide512


    ^-



    Pour animer seulement le siège, les moteurs de Golf3 fonctionnent bien : voir en bas dans les liens, le site de Stephaned61.





    Moteurs essuie-glace



    Mécaniquement,
    le meilleur serait le principe du protoV1 de Lipide512 + un palier en
    bronze à l'autre extrémité (pour éviter le porte-à-faux sur l'axe du
    moteur).


    Je vais rester simple et pragmatique : pour ce playseat, il y aura du porte à faux !



    Bon, j'ai acheté les Smolka pour assurer le coup ! et ne pas trembler à chaque fois qu'un ami costaud :'( souhaitera essayer !!



    Voici les Smolka et une platine de fixation (équerre de charpente de chez Casto 90 x 95 x 2,5 mm = 3€20)


    20130406191502-RacingMat-querre-casto.jpg



    je n'ai pas pu monter symétriquement les deux moteurs du fait de leur forme : la patte n'est pas assez haute pour cela >:(


    tant pis, ce sera le style !


    Si vous le pouvez, réalisez une patte pliée sur mesure avec de la hauteur


    -> en vérifiant bien que la bielle pourra tourner à 360°.


    20130406190351-RacingMat-Support-Smolka.JPG



    20130406190413-RacingMat-Support-Smolka-3-.JPG



    Un montage avec 3 vis M6 x 16 et des rondelles freins (ou écrou nylstop)


    20130406190642-RacingMat-Support-Smolka-4-.JPG



    Récupération de biellette de direction (choisies à la casse 15€) :


    20130507182050-RacingMat-biellette-direction.JPG



    Pour les pattes :


    voici donc quelque chose d'assez costaud (taillé dans de la récup) :


    - entraxe 65 mm (finalement)


    - épaisseur 5 mm


    20130407210922-RacingMat-Bielette-MEG.JPG



    et
    un coup de lime ronde pour ébaucher le cône de 18° : ça se bloque bien
    sur l'arbre. En serrant bien fort, les cannelures s'impriment dans
    l'acier lol2.gif



    quand on présente le tout : ça donne à peu près ça


    20130407210957-RacingMat-pry-sentation-bielle-2-.JPG




    :fleche: conclusion personnelle : je conseille les rotules embout
    femelle et de la tige filetée + contre-écrou : bien plus facile à régler
    que mes assemblages soudés ! j'ai dû faire un réglage avec une vis de
    pression pour préparer la mise en place avant soudure : c'est
    inutilement long >:(



    fixations définitives des supports moteurs et bielles



    ponçage des bords pour enlever le zincage de l'équerre (sinon ça se soude mal)


    20130417231904-RacingMat-soudure-des-supports-moteurs-2-.JPG



    j'ai
    vérifié le bon alignement des moteurs avec la partie supérieure (= j'ai
    compensé un petit décalage angulaire lors de la soudure du cardan)


    20130417231921-RacingMat-soudure-des-supports-moteurs-3-.JPG



    Edit : les supports moteurs ne sont pas assez rigides ! ils bougent sous les contraintes.


    solution voici des goussets pour plus de rigidité


    20130504152227-RacingMat-largissement-du-chassis.JPG



    et j'ai vérifié que la bielle pouvait tourner sans entrave à 360° :exclam:


    n'hésitez pas à faire pareil (un tour complet est vite arrivé :happy3.gif)


    20130417231946-RacingMat-soudure-des-supports-moteurs-5-.JPG



    ici l'assemblage de la bielle avec la partie mobile : sur une patte en partie haute.


    id2.gif
    Au départ, l'idée était de percer directement dans le tube
    rectangulaire ... mais la partie filetée de la rotule était ensuite trop
    courte pour l'écrou.


    20130417232025-RacingMat-soudure-des-supports-moteurs.JPG



    Je pense concevoir un capotage pour se protéger des moteurs et bielles.



    Fixation des bielles sur le cockpit :



    on remarque l'empreinte hexagonale creuse d'origine : bien pratique pour serrer son écrou nylstop par exemple :-)


    ça marche bien pour en haut côté siège.


    20130424223257-RacingMat-DSCF8169.JPG



    Pour
    l'extrémité côté moteur, j'ai raccourci la longueur de la tige filetée
    pour que ça puisse tourner à 360° sans buter : là, c'est moins drôle
    parce que la tige filetée montée sur rotule, tourne sur elle-même quand
    on force pour serrer le nylstop :'(


    donc un trait de scie à métaux assez profond pour engager un tournevis pendant qu'on serre l'écrou à la clef plate.


    20130424223643-RacingMat-tige-filety-e-biellette-direction-2-.JPG



    Pour
    le trait de scie : monter un écrou normal sur la tige, puis serrer
    l'écrou dans l'étau (pour ne pas abîmer le filetage) et scier !


    20130428091913-RacingMat-trait-de-scie-rotule.JPG




  • Montage des potentiomètres


    préparation du MEG = fixation d'un axe à l'arrière du moteur



    1/ taraudage du trou lisse du moteur


    2/ une tige fileté M4


    3/ 1 entretoise diamètre 6 (comme le pot) et taraudée M4



    20130409212111-RacingMat-IMG-1967.JPG



    le tout assemblé avec du frein filet :


    20130409212151-RacingMat-IMG-1969.JPG



    ensuite les pièces pour réaliser une liaison réglable en rotation pour ajuster le potentiomètre


    (la pièce laiton est ... un domino 380V bien sûr !)


    20130409214652-RacingMat-entretoise-MEG-5-.JPG



    l'assemblage de tout ça !


    :fleche: à l'usage, cette solution du domino est excellente !


    c'est suffisamment serré pour assurer la liaison et quand ça part trop loin hein2.gif, le pot n'est pas abîmé, ça glisse.


    20130409214731-RacingMat-entretoise-MEG-3-.JPG



    Fabrication d'une patte
    légère et souple pour la fixation du potentiomètre : il faut
    principalement le bloquer en rotation. Pour le reste il devra pouvoir
    absorber un peu d'excentricité.



    tôle d'épaisseur : 0,8mm pour faire souple et flexible (gagné, c'est souple : attention aux grosses paluches !)


    dimensions hors tout dépliée : 50mm x 129 mm



    la première patte après pliages et la seconde en attente !


    20130413154653-RacingMat-montage-potentiomy-tre.JPG



    le tout en situation !


    20130413154729-RacingMat-montage-potentiomy-tre-2-.JPG



    mini_830177smolkanidecengrenages1.jpg


    mini_684732smolkanidecengrenages2.jpg



    La mise au point


    Bon, il y a des bouts de partout, maintenant il faut que cela fonctionne :-)



    */
    Je conseillerai de tester la carte Arduino et MotoMonster avec des
    petits moteurs de jouet pour commencer avant de tout secouer.



    */ Vous avez noté la recherche du CdG avant de tout souder.



    */ Fixation des supports moteurs et de la patte pour la bielle : bien se caler en position mi-course côté moteur :


    - c'est-à-dire lorsque la patte et la bielle sont perpendiculaires (équerre rouge)


    - et s'assurer que le siège est bien horizontal (niveau à bulle)


    20130407211035-RacingMat-pry-sentation-bielle.JPG




    Pour la partie électroniques


    L'alim 12V 47A


    20130403150037-RacingMat-alim-serveur-DSP600.jpg


    sur eBay, le modèle DPS-600PB est à 30€ avec les frais de port : 575W ou 47A en 12V


    et deux sites pour sa préparation et ici
    : la modif est très light ! Il faut shunter quelques pinouilles,
    rajouter un inter et souder des câbles en sortie. Il n'y a pas à ouvrir
    le bloc et donc aucun risque de choc électrique.


    un autre tuto


    mini_305746HPDPS600PBpindiagram.jpg



    Les cartes : Arduino et MotoMonster :




    Arduino /..Motomonster1
    ......GND <-> GND pin
    ........5V <-> 5V
    .....pin 4 <-> pin 4 inA motor1
    .....pin 5 <-> pin 5 pwm1
    .....pin 6 <-> pin 6 pwm2
    .....pin 7 <-> pin 7 inA motor2
    .....pin 8 <-> pin 8 inB motor1
    .....pin 9 <-> pin 9 inB motor2



    voici le schéma de câble de lipide512 que j'ai suivi


    20130910113226-RacingMat-lipide512-wiringdiagram.gif



    Voici la carte Motomonster avec les seules pins nécessaires lol3.gif


    Gnd et +5V


    et Pïns Digitales 4 à 9


    mini_264729motomonsterminimumpins1.jpg mini_494231motomonsterminimumpins2.jpg




    20130331122729-RacingMat-cartes-electroniques-et-boy-tier-15-.JPG



    J'ai choisi de ne pas empiler les 2 cartes bien que ce soit prévu pour :


    - je voulais me conserver la possibilité de réallouer les sorties de l'Arduino,


    - je voulais mieux refroidir le système (j'ai donc surélevé la motomonster)




    voici un bel exemple d'intégration du matos électronique de nos simulateurs :

    150133pcb.jpg

    c'est Raulmerlos sur xsimulator.net qui a fait ça avec PCB wizard.



    La vidéo en fonctionnement des moteurs (de test ! rassurez-vous) et des potentiomètres




    édit : 1 mois plus tard !


    une autre vidéo pour vous montrer les amplitudes de mouvement du cockpit et la vitesse de déplacement.


    Les
    consignes de position sont tapées à la main dans le moniteur série de
    l'arduino ( RF7LF7 puis RAELFF etc ...) c'est pour cela que les
    mouvements ne s'enchaînent pas.





    Le radiateur : pas encore terminé car les puces ne sont pas parfaitement alignées, le contact se fait mal.


    je vais le couper en deux, na !


    20130401214650-RacingMat-radiateur-cartes-electroniques-et-boy-tier-5-.jpg



    c'est parti pour la pâte thermique


    20130405172209-RacingMat-radiateur-2-.JPG



    on étale :


    20130405172244-RacingMat-radiateur-3-.JPG



    on positionne au contact et on ajuste le système (maison) de fixation du radiateur qui assure la pression :


    20130405172312-RacingMat-radiateur-5-.JPG



    20130405172359-RacingMat-radiateur.JPG



    Une protection pour les passages de câble : voici un presse-étoupe maison :-)


    -> de la gaine électrique


    -> une entaille


    20130405172450-RacingMat-presse-etoupe.JPG



    -> et insertion dans le trou !


    20130405172537-RacingMat-presse-etoupe-2-.JPG



    le capot du boîtier des cartes électroniques avec son ventilateur


    une grille pour ne pas que les fils viennent s'user contre les pales.


    20130505162829-RacingMat-grille-ventilateur-cartes-3-.JPG



    le tout assemblé :


    20130505162855-RacingMat-grille-ventilateur-cartes.JPG



    une vue d'ensemble de la platine électrique :


    20130511184942-RacingMat-Platine-y-lectrique.JPG

  • Pour la partie informatique



    Principe général


    je vous partage ma vision de la chaîne Cockpit / Moteurs et Potentiomètres / Arduino / Xsim / Jeu


    qui j'espère éclairera quelques points.


    (j'ai utilisé des exemples chiffrés pour l'exemple)



    D'un
    côté, on a le playseat que l'on souhaite voir bouger entre telle et
    telle inclinaison. C'est un souhait du concepteur/constructeur. (par
    exemple +/- 10°)



    De l'autre, le jeu qui calcule des données de télémétrie (accélérations, vitesses...).



    Entre les 2, il faut réconcilier les données et leur plage de variation.




    20130430113511-RacingMat-schy-ma-consigne-jeu-xsim-arduino-moteur-cockpit-v3.jpg



    Parcourons le schéma ci-dessus du haut vers le bas :


    -
    le rapport entre l'inclinaison du cockpit et la rotation du moteur ne
    répond pas à une fonction simple. Mais elle se mesure facilement
    (niveau, rapporteur et actionnement des moteurs...). Ici le moteur
    aurait une course de 160°.



    - pour un potentiomètre en prise
    directe, la rotation du moteur est égale à celle du potentiomètre. S'il y
    a un rapport de multiplication, cela améliorera la précision du
    positionnement en étendant la plage (multiplier les bornes de la plage
    moteur par le coefficient). En pratique il faut réserver une zone de
    sécurité pour le potentiomètre (mettons 30°. L'exemple permet de bien
    voir que le rapport max serait de ((270°-2x30°)/160°)= 1,3.



    -
    l'arduino lit la tension aux bornes du potentiomètre et la compare au
    5V. Il en sort une lecture entre 0 et 1024 (qui correspond à 0 à 5V). On
    visualise bien que toute la plage n'est pas utilisée.



    - c'est
    l'arduino qui fait la jonction entre le monde physique (playseat) et le
    monde virtuel (Xsim). Par la fonction de mappage, il fait correspondre
    la plage 208 à 815 (dans l'exemple) avec la plage 0 à 255 exploitée par
    le signal série envoyé par Xsim.



    - En effet Xsim va lire les
    données de télémétrie, les combiner selon le "profil" qui contient les
    formules mathématiques (Math Setup) et envoyer un signal.


    20130430120431-RacingMat-serial-comm-xsim-hexa.jpg


    On
    note que Xsim convertit la plage décimale (0-255) en hexa (0-FF) et
    qu'en suite l'Arduino la reconvertit en décimal. Le but de la manoeuvre
    est de raccourcir la longueur du message qui circule par l'USB.


    (Euh, il faudrait calculer le débit réel et le comparer au temps consacré au codage/décodage/codage : quelqu'un a t-il essayé ?)



    - Pour corser un peu le tout, on note que le signal va dépendre du modèle de la voiture.


    - Mais aussi des réglages d'assistance ! (en mode novice, la vitesse est limitée donc le playseat est moins secoué)


    - Et des pilotes
    aussi ! un conducteur soft qui n'exploite pas toute la dynamique de la
    voiture aimera avoir un profil Xsim fin qui amplifie les actions. A
    l'inverse un conducteur hard serait trop secoué par ce même profil.
    C'est mon expérience personnelle, sur rFactor entre ma conduite et le
    mode IA. En mode IA, le simu est comme un fou en comparaison !!



    le code Arduino


    Code
    code sur forum X-sim.de



    http://www.x-sim.de/forum/viewtopic.php?f=36&t=1617



    Paramétrage



    je me lance dans le paramétrage des PC et des applications.



    */ Arduino : installer les drivers manuellement, ce n'est pas automatique (voir la doc).


    Regardez dans Windows sur quel port il s'est installé pour reporter cette information dans Simtools ou Xsim (voir plus bas).




    Commencez dans Windows : après l'installation des drivers de l'Arduino, il va apparaître sur un port COM qu'il faut identifier pour la suite.


    20130421140258-RacingMat-port-Com-Arduino-1.PNG



    Double cliquez sur la ligne Arduino et ajuster la vitesse par défaut :


    20130421140309-RacingMat-port-Com-Arduino-2.PNG



    Dans le logiciel Arduino, affecter le bon port COM, sinon vous ne pourrez pas télécharger le programme dans l'Arduino.


    20130421140317-RacingMat-port-Com-Arduino-3.png



    Si vous avez besoin de faire des tests sur la communication série, utiliser le moniteur Série ("loupe" en haut à droite).


    20130421140325-RacingMat-port-Com-Arduino-4.png



    Ajuster la vitesse de communication ici aussi.


    20130421140334-RacingMat-port-Com-Arduino-5.PNG



    Plug-Ins


    Pour chaque jeu :


    - trouver son plugin (s'il existe ou équivalent) : l'installer avec Simtools (ou le copier dans le répertoire des fichiers plugin de Xsim)


    _____________________________________________


    Démarche de calibration par Lipide512


    Nous allons principalement prendre en compte deux choses : l'accélération longitudinale et latérale.


    L’intérêt
    est que dès qu'elles sont nulles elle permettent au simulateur de se
    recaler à l'horizontale puisqu'il n'y a plus d'accélération dans la
    télémétrie. A contrario de la position qui met le simu sur le coté sans
    donner possibilité de retranscrire quoi que ce soit d'autre.



    Voici la procédure que j'applique :


    j'ai procédé sur RFactor mais c’est applicable quelque soit le jeu...



    Déterminer la force longitudinale :


    Commencez
    par vous mettre sur une ligne droite. Faites des accélérations /
    freinages en observant la valeur haute et valeur basse. Les moteurs
    fonctionnent symétriquement pour le coup.


    Déterminez un minima et
    maxima dans les paramètres. Il est nécessaire de conserver un peu de
    marge pour pouvoir rendre l'effet du rétrogradage en même temps qu'un
    freinage.



    Déterminer la force latérale :


    Ensuite
    procédez à une écoute lors de déplacements latéraux (zig zag) la
    télémétrie vous donnera une fourchette qui sera à régler selon les
    valeurs optimales en fonction de la vitesse en passage de courbes.



    Il faut par contre inverser les forces
    (positive sur le moteur droit et negative sur le gauche) afin de
    basculer le simulateur au point le plus bas sinon ça ne donnera rien de
    bon. Bien s'assurer que lorsque vous tournez violemment à gauche, le
    simu parte à droite proportionnellement.



    Ajuster jusqu’à ce que le simu balance comme vous le souhaitez.


    Ensuite
    cumuler les deux jeux de forces et ajouter éventuellement un gear shake
    (pour le fun) sur les deux canaux. Ce gear shake est synchronisé avec
    le passage de vitesse, ça donne un petit ac-coup.



    Enfin vous
    pouvez rajouter une force verticale pour les passages sur vibreurs (très
    utile en jeu) dans ce cas on fait de même en fonction d'une vitesse de
    passage en courbe qui déterminera l’impact de l'effet sur le simulateur.
    L'effet doit être symétrique.



    Vous pouvez de la même manière créer un effet de décollage/atterrissage/compression (rally) sur des crêtes.


    [hr]


    Démarche de calibration par Riton39


    Citation
    http://www.racingfr.com/forum/index.php?sh...t&p=1361978



    quelques points de repère:



    Tu as par exemple les changements de rapport, sur force longitudinal.


    effet 27:


    tu roules en ligne droite en vitesse auto, tu sens les changements de rapport.


    le simu oscille à chaque fois.



    Dans force latéral effet 25.


    Par exemple tu peux sentir l'inertie du moteur:


    point mort, tu accélères, tu vois le capot dans le jeu bouger de droite à gauche, le simu doit faire pareil.




    Tout ce que tu vois à l'écran tu dois pouvoir le ressentir sur le simu.


    les
    mouvements de caisse que tu peux voir, soit en vue capot, soit avec les
    montants de pare-brise en vue cockpit, ça aide aussi à voir si tu est
    synchro et si tu as tous les effets.



    les vibrations de piste , les bosses , surtout avec l'effet 26 force vertical.


    les pistes cailloux c'est plus flagrant.


    tu dois aussi avoir les vibrations moteur.



    Sur Dirt par exemple, tu roules à 40/50km/H, tu sens la piste, et tu sens le passage sur les ornières.


    Au
    point mort tu arrives à avoir les vibrations moteur en accélérant à un
    régime moteur constant genre 1000/2000 trs, fais des essais en mettant
    des coups d'accélérateur à différents régimes.



    Je te conseille de
    faire effet par effet, car ensuite tout est mélangé, tu combines les
    effets, c'est donc plus facile de régler au mieux chaque effet pour
    avoir le maximum d'infos, ensuite tu combines et tu vois ce que tu
    bouges en plus ou en moins pour améliorer.



    Par exemple avoir beaucoup de freinage /accélération, c'est bien mais je trouve que ça prend vite le dessus sur le reste...


    c'est à mon avis mieux d'avoir plus de détails sur le reste et diminuer un peu l'accélération freinage surtout en F1.



    ___________________________________________



  • Bilan électrique = puissance consommée


    j'ai mesuré la puissance globale avec ce wattmètre


    20130508122223-RacingMat-wattmy-tre.jpg



    PC de jeux : 80 à 100W


    Son 5.1 pas trop fort ;-) : 15W


    Alimentation PSU : en mode IA de rfactor qui chahute à fond !! entre 170W et 220W (selon les valeurs limites dans l'Arduino)


    avec un rendement de 81%, ça donne 180W débités en sortie



    :fleche: 90W par moteur -> 7,5 A en 12V



    le bilan poids de la partie mobile :



    pédalier : 1,5 kg


    support pédalier : 1,9 kg (un peu lourd)


    volant MOMO : 3kg


    harnais 4 points homologué : 1 kg !


    + buttkicker (2,3 kg haut parleur + xx kg)


    structure : 8,6 kg


    tube 30x20x1,5 (1,1 kg/m) 5,4m : 5,9 kg


    tube 16x16x1,5 (0,7 kg/m) 4,1m : 2,7 kg



    total cockpit : 27 kg tout équipé



    + ajouter le poids du pilote xx kg :-X



    La liste de course


    C'est toujours intéressant : of course !


    - électronique : cartes


    - carte Arduino (25€ + fdp)


    - carte MotoMonster (70€ chez Sparkfun, 27$ chez DX)


    - 2x potentiomètres linéaires 10 kOhm avec piste Cermet 2x7€ + fdp



    Pourquoi 10k et pas 100k ? réponse ici
    Cermet : céramique métal (plus solide que l'entrée de gamme à piste plastique)
    Certains achètent des potentiomètres à 360° sans butée 30€ versus 7€...


    - alim 12V 47A (575W) DSP600 : 35€


    - câble électrique 2,5mm² + domino ... 15€


    - multiprise 8 : 15€


    - arrêt d'urgence 15€



    - moteurs : 2x35€ + 16€ FdP


    SWF VALEO NIDEC ITT 404.458 motoréducteur 24V DC smolka.de


    si


    vous n'achetez pas un Smolka, veillez bien à supprimer la mise à la


    terre de votre moteur d'essuie-glace ! sinon à la mise sous tension ou


    au premier changement de sens, la carte de contrôle va griller...



    - Structure : 90€


    - 2 barres de 30x20x1,5 en 6m


    - 1 barre en 16x16x1,5 en 6m


    - 1 plat 25mmx2mm en 1 m


    - visserie : écrou bas, nylstop ... 14€


    - peinture antirouille : 12€ + spray 6€


    - 50 baguettes de soudure de 2mm (10€)



    - 1 cardan 5€


    - 4 rotules : modèles fileté embout femelle de préférence


    (ici la bielette a coûté 15€)



    - Siège baquet tubulaire (entre 50et 150€)


    - harnais 6 points (occasion leboncoin.fr) 50 € ^-



    Total de la facture


    Cela dépendra beaucoup de vos possibilités de récup :


    - matériel qui dort dans votre garage,


    - déchetterie (soyez juste discret !),


    - collègues,


    - leboncoin.fr,


    - ebay.fr,


    - comparaison à la concurrence (le prix de la ferraille n'est pas le même chez Casto que chez un demi-grossiste)



    PC de jeu assemblé + 3 écrans : 1500€



    Simulateur : total fournitures environ 600 € + les erreurs (casse, achats inutiles) + les heures ! ;-)



    Les liens internet


    - post de Lipide512


    - le site dédié de stephaned61 très clair : mais sur base sabertooth par contre


    - le modèle du commerce de référence en 2 DOF : le simulateur Frex (en provenance du Japon)


    _______________________________________________________________________________



    Pour le démarrage, il faut y aller par étapes !



    tu trouveras toutes les étapes ici :


    http://www.xsimulator.net/community/market...ion-hbridge.67/



    d'abord sans Simtools, sans jeu et sans le Moniteur série Arduino


    il faut juste que l'arduino soit chargé avec le code


    1/


    potard déconnectés des moteurs pour vérifier le bon sens de câblage des


    potards (sinon il y a un risque que le moteur parte à fond et casse le


    potentiomètre)



    2/ assembler les potards sur moteurs et lancer des instructions via le Moniteur série Arduino



    ensuite avec Simtools mais sans jeu


    3/ utiliser les glissières pour simuler les effets



    4/ avec Simtools et le jeu lancé (genre IA : touche I dans rFactor)



    _________________________________________



    Préréglages Simtools :


    Game Engine axes presets


    http://www.xsimulator.net/community/thread...ar-wipers.4897/



    Game Engine Interface presets


    http://www.xsimulator.net/community/thread...ar-wipers.4896/



    _________________________________________



    ici une très belle boîte Arduino + MotoMonster conçue et imprimée 3D par Avenga76


    https://www.xsimulator.net/community/thread...e-7#post-113598



    IMG_2494_zpsaknfvsny.jpg



    IMG_2483_zps0ow7u8n7.jpg



    IMG_2484_zpscbzx0btg.jpg


    Plus de puissance ?



    pour les gourmands en motorisation courant continu,


    sachez que l'on peut très facilement doubler la capacité de la Motomonster (et autres HBridge basé sur les puces VNH)



    il faut simplement câbler une motomonster par moteur selon le schéma qui est dans les specs :


    6358752HbridgesVNH2SP30.jpg



    Concrètement, ça donne ça :


    http://www.xsimulator.net/community/thread...ore-power.5482/


    472932doubleVNHmotomonster.jpg



    24 ?! à 18€


    Alternative: Laolimex VNH3SP30 fonctionne comme la Motomonster VNH2SP30: 1 pin for PWM speed, 2 pins needed for direction


    et peut supporter le 24V


    Le code est directement compatible!



    9€ par moteur : https://www.olimex.com/Products/RobotParts/...rs/BB-VNH3SP30/



    specs https://www.olimex.com/Products/RobotParts/...es/vnh3sp30.pdf



    Voici les sorties de la carte Olimex board (intégrant la puce VNH3sp30) :


    Olimex pin 5 = inA motor1


    Olimex pin 4 = inB motor1


    Olimex pin 6 = pwm1



    Arduino /.. VNH3SP30 motor1


    Ard GND <-> Olimex GND pin


    Ard 5V <-> Olimex 5V


    Ard pin 4 <-> Olimex pin 5 inA motor1


    Ard pin 9 <-> Olimex pin 4 inB motor1


    Ard pin 6 <-> Olimex pin 6 pwm1



    Arduino /.. VNH3SP30 motor2


    Ard GND <-> Olimex GND pin


    Ard 5V <-> Olimex 5V


    Ard pin 7 <-> Olimex pin 5 inA motor2


    Ard pin 8 <-> Olimex pin 4 inB motor2


    Ard pin 5 <-> Olimex pin 6 pwm2



    Arduino / Potentiometers


    Ard pinA4 <-> center pin of pot 1


    Ard pinA5 <-> center pin of pot 2


    Ard pinGND <-> 0 ohm's pin potentiometer 1 & 2


    Ard pin 5V <-> 10k ohm's pin potentiometer 1 & 2



    testé par billo2404 !

  • Bon j'arrive à rien, j'ai essayé depuis hier soir tous les tutos 2-dof x-sim, mes moteurs ne respectent pas mes potards...


    Dans la demo de velleman ça monte et ça descend comme il faut, avec le test dans extractor aussi, mais j'ai essayé toutes les configurations dans output, ça fait n'importe quoi en lançant le jeu


    Je suis sur k8055 et sabertooth

  • je ne connais pas la k8055 mais elle me semble bien dépassé pourquoi ne pas passé a l'arduino ?

    xsim c'est pareil plus grand monde l'utilise beaucoup sont passé a simtools

  • Bon j'ai acheté simtools : environ 70€ entre le logiciel et les plugins, et ça marche pas !


    Quand je lance manager ça se lance, puis je peux pas demarrer game engine, ça fait planter le bureau ( windows 10)

    Ensuite si je lance game engine tout seul ça marche, sans demarrer au préalable manager...

    Par contre j'ai configuré comme indiqué et les moteurs ne bougent pas d'un poil, comme s'il n'y avait pas de communication.


    ça m'enerve, après avoir passé des heures à configurer x-sim, je change de code arduino, je paye cher un nouveau soft et je vais devoir chercher encore des heures sur leur forum pourquoi ça marche pas...


    Bref je suis gavé j'ai passé 3 jours là dessus : ça n'a rien de plug and play : Autant x-sim c'est gratuit je comprends mais simtools je peux même pas dire ce que j'en pense...

  • fais un screen de interface setting, ensuite tu utilise quel code ? simtools n'est pas plug and play c'est sur mais c'est vraiment pas compliqué une fois compris :+:

  • Le problème de démarrage du soft est résolu : Windows défender


    Le code arduino c'est celui de wanegain

    https://www.xsimulator.net/com…ified-serial-working.136/


    Dans interface settings j'ai ajouté un "a" après axis1 et 2.

    J'ai mis la vitesse à 38400 et dans gestionnaire de périphériques aussi.


    La question c'est aussi le câblage de l arduino : faut il récupérer le +5v et gnd de l arduino pour alimenter les potards ou je peux laisser comme avant : depuis l'alimentation psu ?


    Merci

  • Je débarque pour un passage rapide sur le fofo...

    La question c'est aussi le câblage de l arduino : faut il récupérer le +5v et gnd de l arduino pour alimenter les potards ou je peux laisser comme avant : depuis l'alimentation psu ?

    Oui, le gnd doit être partagé entre la PSU et l'Arduino

    le 5V est le même entre les potards et l'arduino (les potards ne sont pas à alimenter par la PSU !)


    bonne suite à toi :)

  • Bon j'ai essayé encore plein de combinaisons de vitesse / firmware etc... y'a rien du tout, soit je suis débile et j'ai oublié de cocher un paramétrage obligatoire soit les codes ne sont pas compatibles avec ma carte mais je comprends pas... je suppose que l'arduino sert juste à envoyer un signal à la sabertooth, et je suis persuadé qu'elle ne le fait pas...


    J'ai eu depuis hier 2 3 coups ou 1 moteur tourne à fond dans un sens


    Bref je suis gavé pour aujourd'hui

    Merci pour vos conseils je vais retourner sur x-sim