Posts by Olivier Gombeaud

    Salut tout le monde (pilotes et orgas)


    Vous avez pu le voir par vous même, j'ai été absent sur les deux dernières manches qui se sont déroulées.

    Mes obligations professionnelles et familiales ont été très prenantes et je n'ai pas pu m'entraîner pour pouvoir participer correctement à ces courses.

    N'ayant pas le circuit de la manche finale et n'étant pas sûr de pouvoir participer pour les raisons évoquées, ce championnat s'arrête là pour moi.

    J'y ai pris un énorme plaisir et j'en garderai un bon souvenir.

    Je voulais donc remercier les orgas pour le boulot abattu et faire en sorte que ce championnat se déroule dans les meilleures conditions possibles, les pilotes pour leurs performances et comportement en piste et Mika pour le live qui permet aux non participants de suivre les débâts en direct ou en différé.

    Je reviendrai sûrement après la saison estivale mais en attendant, je reste attentif à ce qui sera proposé hors championnat.


    Encore merci à tous et à très vite.


    Coyotte17

    Pas de soucis Stéphane. J'ai même estimé, sur le coup, que c'était de ma faute et que je ne t'avais pas laissé assez de place.

    Mon résumé de course commence par mes excuses à ryyu77 pour lui avoir pourri sa soirée.

    Un freinage raté à l'abord de la chicane où je viens percuter l'arrière de sa voiture et le met en travers de la piste au pire endroit du circuit alors même que la meute de pilotes arrive. Un petit MP était alors impératif mais ce mea culpa public l'est tout autant.


    COURSE 1 :

    Qualifs : Je n'avais aucune ambition sur ce circuit que je connais parfaitement bien mais sur lequel je n'avais pu faire que 15 tours d'entrainement afin de faire un choix de setup mais sans pouvoir automatiser toutes les parties techniques de ce tracé. C'est donc sur l'heure de practice qui précéde cette séance de qualif que j'essaie de palier à ce manque d'entrainement et en profite pour faire quelques simulation de passage aux stands.

    Inutile de vous dire que ma place, sur la grille de départ, était inespéré. 4ème et pas si loin que ça des meilleurs.


    Course : Pour une fois, je prends un bon départ et parviens même à gagner une place après le 1er virage, au détriment de Ipod. Je me surprend à tenir le rythme du duo de tête composé de pascal45 et de ryyu77. Tout se passe bien et nous sommes dans un mouchoir de poche. Je vois ryyu77 mettre son DRS à la sortie de la chicane rapide qui détermine la ligne droite de retour et je décide de ne pas activer le mien, sachant que je ne pourrai pas porter d'attaque, souhaitant plutôt profiter d'une petite erreur de duo de tête sur une manoeuvre de dépassement. Mais voilà, je rate mon point de freinage et bloque légèrement mes roues ce qui ne me ralenti pas assez pour éviter le contact sur ryyu77.

    J'attends en laissant passer un bon nombre de pilote mais je vois le message s'afficher de l'abandon de ryyu77. Je repars 9ème et essaie de faire de mon mieux pour limiter la casse.

    Je reviens rapidement sur baud et patjobar pour prendre le meilleur sur baud et de recoller au train de patjobar qui avait profité de ma manoeuvre pour prendre quelques longueurs d'avance. Malheureusement, DRS ouvert, je mord le vibreur intérieur de la courbe rapide à droite, ce qui me perdre la voiture. Je repars 9 et finirai 7.


    Intermède :

    Je veux profiter de ce petit temps pour m'excuser auprès de ryyu77 via discord mais il ne semble pas là ou ne veux pas répondre.


    COURSE 2 :

    Qualifs : Immédiatement, je vois l'absence de ryyu77 et je me déconcentre en pensant à cet incident qui l'a fait quitter la soirée.

    Plus tout à fait dedans, je fais un chrono moyen et me place 7ème sur la grille de départ.


    Course : Départ correct. Je veux me décaler sur la droite avant d'aborder le freinage du 1er virage mais je sens un contact. Mince ! Un pilote était à ma hauteur. Je lève le pied pour ne pas commettre d'impair et je vois passer une fusée noire sur la droite qui en profité pour grapiller 2 places. axxis278 est en forme sur ce circuit.

    Au second tour, j'essaie de dépasser axxis278 au freinage du 1er virage mais je me rate et parviens à me faufiler entre lui et C@rbone. Je perds 2 places mais n'ai entrainé personne dans mon escapade. Je recolle à patjobar et lui fait faire un petit travers suite à un contact. Il maitrise la manoeuvre et nous reprenons les débats.

    A l'approche de la chicane rapide, C@rbone est au ralenti. Je freine plus tôt pour laisser patjobar faire son dépassement ou se positionner derrière C@rbone mais il y a contact entre eux et je suis obligé d'utiliser le dégagement pour les éviter. Lorsque je remets les gaz, je perds un peu l'arrière et vais au contact de C@rbone qui se relançait. Je pars en tête à queue et reprendrai la piste en 12ème position. Après avoir comblé mon retard, Antonius perds sa voiture et gêne jenaro que je dépasse immédiatement.

    A la chicane lente, je dépasse @delmaestro.

    Après la changement de pneus, je fais quelques erreurs car je cogite trop. Je prends une grande respiration et me dis que je dois tourner propre. Ca marche car je ne serai qu'à 6/1000ème du MT sur cette course. Pour une raison qui m'échappe, je suis contraint de rouler au ralenti sur le dernier tour et passe la ligne en panne séche. Pourtant, je mets de quoi faire 2 tours de plus que ce que je calcule en conso pour la course.

    Je finis 6ème.


    Une soirée ternie par cet incident de la 1ère course.


    Bravo à tous et encore un grand merci aux orgas et au live pour ce championnat.

    Super soirée pour moi car il y avait tous les ingrédients d'une course animée.


    COURSE 1 :

    Qualifs : Dès mon premier tour chrono, je fais un joli 1'32"7 et me dis que je devrais être très bien placé sur la grille de départ. Malgré tout, je tente d'améliorer mon chrono ce que je réussis à faire en fin de séance qualificative avec un 1'32"6. Heureusement car ryyu77 s'octroie un 1'32"7 au même moment. Je pars donc en pôle.


    Course : Je n'ai toujours pas trouvé la solution des départs et je reste scotché sur la grille par rapport aux pilotes autour de moi, rendant l'approche du 1er virage toujours assez délicate. Kimoen prend le leadership à la sortie de ce premier virage et commence alors une bagarre à 3 avec ryyu77 et moi. Perturbé par la gestion des positions de mes deux compagnons de route, les premiers tours, je me mélange les pinceaux dans mes rapports de boite sur le double gauche du S1 avant de reprendre le bon feeling. Mais à rouler aussi proche à 3, ce qui devait arriver arriva. Petite touchette sur un virage délicat à la relance et hop, un quadrille à trois (parce que la valse se danse à deux:B). Je réussis à repartir assez rapidement mais ZeBest en a profiter pour prendre la tête de course avec 5 secondes d'avance. Je me mets alors dans ma bulle pour piloter régulier et tenter de refaire mon retard.

    C'est à la fin de l'avant dernier tour que je recolle à ZeBest et je me dis alors que l'on va vivre un dernier mémorable. Malheureusement, en sortant du dernier virage, ZeBest perd l'arrière et va titiller le muret des stands. Je fais le dernier tour bien seul avec quelques regrets de ne pas avoir pu prendre cette 1ère place à la régulière. :1er:


    COURSE 2 :

    Qualifs : Dès mon premier tour, je suis sur un chrono sous la barre des 1'32 mais je rattrape un pilote plus lent qui est aussi dans son tour chrono et qui ne peut pas me faciliter le passage. Du coup, je l'attaque au bout de la ligne droite de retour et ne suis pas dans la position idéale pour franchir le dernier virage ce qui ne me permet pas de faire le chrono espéré. Mes autres essais seront tronqués par des pilotes plus lents malgré les efforts fait pour essayer de se créer une fenêtre dégagée. Cette possibilité d'amélioration se présentera en fin de session mais il ne reste pas assez de temps pour terminer le tour alors qu'au passage du second secteur, j'étais en avance sur le temps de ryyu77 . Je pars second.


    Course : Départ un peu moins délicat et je garde ma seconde position derrière ryyu77. Belle bagarre à deux cette fois-ci suite à une erreur de Kimoen qui lui fait perdre le contact. la fenêtre de ravitaillement s'approche et lorsque j'active mon passage aux stands, j'ai l'impression qu'il ne veut pas le valider. Je fais donc un tour de plus en commettant quelques petites erreurs de pilotage, déconcentré par cette validation récalcitrante. Je laisse passer ryyu77 pour ne pas faire d'erreur qui pourrait mettre ryyu77 en délicatesse.

    Je rentre aux stands et fait un ravitaillement assez rapide alors que de nombreux pilotes ont déjà effectué ce passage obligatoire. Je n'ai alors que deux pilotes devant moi sur mon tour de sortie, pilotes qui me faciliteront le dépassement, ce qui me permet de prendre la tête de course après le ravitaillement de ryyu77 qui accuse alors plus de 2 secondes de retard. Concentration extrême pour être propre et efficace dans mon pilotage et ne pas laisser ryyu77 revenir. Jusqu'à la ligne d'arriver, je ne serai pas inquiété sauf par mon carburant. A la sortie du dernier virage dans le dernier tour, il ne me reste que 0,4l et mon moteur toussotte à la relance :effare:. Ouf ! C'est fini. :1er:


    Voilà une soirée de récolte. 1 Pôle, 2 victoires et 2 MT en course. :yes:


    BRAVO à tous et merci à ryyu77 et Kimoen pour la bagarre. Que c'était bon !

    Merci à l'orga et au live (Mika)


    A très vite pour la prochaine manche.

    Avec mes plus plates excuses, je préviens de mon absence pour cette manche. J'espère que ce n'est pas trop tard pour qu'un pilote en liste d'attente puisse en profiter.


    Les jours de boulot ont été très fournis et les jours de repos aussi si bien que je n'ai pas vu le temps passer et pensais que la manche Zandvort était pour la semaine prochaine.

    Pas d'entrainement ni de réglage. Je vais éviter le carnage et les boulettes à répétition.


    Amusez-vous bien et rendez-vous sur la prochaine manche.

    Bonne soirée en terme de résultat mais en demi teinte suite à l'abandon de Joker , mon coéquipier, sur la deuxième course.


    COURSE 1

    Qualifications : J'accroche la seconde place derrière Joker qui est vraiment rapide dans ces conditions mais nous sommes nombreux sur une fourchette de chronos très serrée.


    Course : Départ toujours un délicat où je n'arrive pas à faire décoller la voiture aussi bien que mes adversaires. Je touche l'arrière de la voiture de Joker, à la première épingle, qui maitrise la petite glisse que cela a généré comme un vrai pro mais le gravuge se passe derrière nous et nous formons alors un quatuor pendant quelques tours. Je me maintiens en seconde place derrière Joker avec l'aide du DRS lorsque, un peu plus prêt de lui que les tours précédents, au freinage de la seconde épingle, je rate mon point de freinage et bloque les 4 roues pour finir, en travers, au contact de l'arrière gauche de sa voiture. Cela le met en délicatesse dans le relance mais apparemment, pas de dommage et pas de place perdue. Je repars en laissant un peu plus de marge pour pas que la mésaventure ne se reproduise. A la régulière, je ne passerai pas, il faut donc que je sois placé en attente d'une éventuelle erreur, sans la désirer bien sûr. C'est ce qui produira à la première épingle lorsque Joker élargira sa trajectoire et se trouvera bloqué contre le muret. Je passe pour ne plus quitter la première position jusqu'au passage de la ligne d'arrivée. :1er:

    Je n'ai remarqué que des attitudes parfaites lors des dépassements de retardataires contrairement à certains retours.

    Encore un doublé de la team. :yes:


    COURSE 2

    Qualifications : Encore deuxième sur la grille de départ, derrière un Kimoen survolté. 47"8 :dingue:


    Course : Je patine longtemps et c'est donc encore pire que d'habitude. Du coup, je freine un peu tard et termine encore dans l'arrière de la voiture de Joker et me mélange les pinceaux dans les rapports de boîte. J'accélère alors que je suis au point mort. Quel boulet ! Je repars au ralenti pour laisser passer Kimoen que j'estime avoir gêné et repars derrière le duo qu'il forme avec Joker. A la première épingle, Joker rate son freinage ce qui gêne Kimoen dans sa relance. J'en profite pour passer mais Kimoen me colle aux basques. Au tour suivant, aidé de son DRS, Kimoen me passe mais rate, à son tour, cette première épingle et bute contre le muret. Je décroise et gardes cette première place jusqu'au ravitaillement d'où je ressortirai 4ème je crois. Une fois tout le monde passé aux stands, je reprends la tête de course pour franchir la ligne d'arrivée en vainqueur. :1er:

    Une nouvelle course ponctuée de nombreux dépassements de retardataires sans aucunes difficultés.

    Malheureusement, j'ai vu le message d'abandon de mon coéquipier sans en connaître la raison, sachant qu'il avait été opéré du genou quelques jours auparavant. Quelques inquiétudes qui me perturberont pendant quelques tours avant de replonger dans la concentration nécessaire.


    Bravo à tous pour cette course au tracet simple mais représentant certaines difficultés de pilotage.

    Fin de champ pour moi après 4 GP que le bleu ne sois pas encore compris j'ai beaucoup de mal je vais concentré mes énergie ailleurs bonne fin de champ.


    :+:

    Holaaa ! J'espère que c'est une réaction à chaud et que notre petit débriefing que nous allons faire ensemble te fera changer d'avis.

    Je suis venu rouler sur ce championnat qui tu m'as fais découvrir et c'est l'idée de rouler de nouveau ensemble en simu qui m'a beaucoup motiver.

    15 jours de pause avant la prochaine manche. Il faut décompresser et y repenser à froid. (STP) :((

    Salut,


    J'ai voulu faire ces fameuses vidéos mais pour cela, j'ai dû installer le Geforce Experience.

    Je me suis alors rendu compte que la version de pilotes que j'utilisais pour ma carte graphique n'étaient pas compatibles avec le système de capture vidéo.

    Je mets donc à jour les pilotes et effectivement, l'option de capture vidéo est maintenant disponible.


    Je lance donc RaceRoom Racing Experience pour visionner les replays et faire les vidéos mais voilà, le jeu ne se lance plus, que ce soit en 64bits ou 32bits.


    Y aurait il une âme charitable pour m'aider à me sortir de cette mélasse ?


    Merci.

    Encore une belle soirée pour moi.


    COURSE 1

    Qualifications : C'est dur, très dur de trouver un tour complet sans trafic. Même en se créant un écart sur le pilote qui nous précède, sur le tour lancé, y'a des pilotes qui sortent des stands auxquels ils faut faire attention. Mais le problème le plus important, c'est qu'ils roulent vite devant et que mon chrono en 1'18"0 ne me positionne qu'en 5ème place sur la grille de départ.


    Course :

    Comme prévu, le premier virage à deux ou trois de fronts obligent à forcer la prudence, au détriment de la performance mais le principal est là, pas de pilote en travers ou perdition pour la meute qui suit. @Hervé Garnier perd l'arrière à la relance de l'enchaînement lent du 1er secteur et j'en profite pour gagner une position. Pendant la quasi totalité de la course, je resterai bloqué derrière le duo en bagarre, Sylvano Tenza et Ipod. C'est suite à une erreur d' Ipod que Sylvano Tenza porte une attaque et que je lui emboîte le pas. Je me retrouve de front avec Ipod sur les deux virages qui suivent et, ne me trouvant pas sur ma trajectoire habituelle, je gère mal le point de freinage et fait une touchette au pare choc arrière de Sylvano Tenza qui part en travers. Heureusement, je percute l'avant de sa voiture et le remet dans le droit chemin pour qu'il puisse repartir sans encombre.

    Estimant avoir gêné Ipod avec cette manoeuvre, je m'écarte pour le laisser passer en même temps que Sylvano Tenza. Et je vois, dans mon rétro, une voiture en travers et décide donc de repartir mais je suis maintenant trop loin de Sylvano Tenza pour espérer lui disputer la seconde place.

    Un nouveau podium sur un circuit qui m'aura fait rager par un ressenti fluctuant.


    COURSE 2

    Qualifications : Je fais un temps de base puis j'essaie de me créer des opportunités d'amélioration et celle qui sera la plus fructueuse sera la dernière lorsque je passe la ligne de chronométrage avec un temps de 1'17"6, ce que je n'avais jamais pu faire en essai. Enfin une pôle devant mon coéquipier.


    Course :

    Personne devant et donc, toute la meute derrière, pas question de se foutre en vrac au premier virage. Encore un excès de prudence dans cette manoeuvre me fait perdre quelques positions mais la course est longue. Je ne m'affole pas et prends le temps de placer mes attaques. Un premier essai au bout de la ligne droite aidé du DRS mais je freine trop tard et je finis au contact du pare choc arrière d' Ipod sans incidence mais j'élargis la trajectoire pour laisser repasser @Hervé Garnier. Quelques tours plus tard, je réussirai à prendre le meilleur sur @Hervé Garnier que je laisse aux prises avec @Damien Laurent. Je colle assez rapidement Ipod mais à la sortie de la courbe rapide droite du 2ème secteur, je déclenche le DRS une fraction de seconde trop tôt et je perds l'adhérence et vais percuter le muret. J'y ai laissé quelques secondes mais sans perdre de position.

    Ce n'est finalement qu'au moment du passage aux stands que j'ai recollé Ipod. Pas d'incident lors de ce ravitaillement (enfin) mais j'ai reperdu un peu de temps.

    J'enchaîne alors des tours chronos et je vois qu'avec Joker, on prend le meilleur tour en course chacun notre tour. Je recolle à Ipod qui ne fais pas de résistance sur mon dépassement, pensant surement rester à mon contact avec l'aide du DRS pour porter une attaque au bon moment mais le dépassement des retardataires me sera bénéfique.

    Sorti à 8s de Joker des ravitaillements, c'est à seulement 3,5s que je passerai la ligne d'arrivée sur la deuxième marche du podium.

    ET hop, un autre podium.


    Merci à tous les pilotes qui se sont écartés pour laisser la bagarre en tête se dérouler le mieux possible, à l'orga pour ce magnifique championnat et au live TV qui permet de revivre la course en simple spectateur mais avec les souvenirs du pilotage en course.


    Pour ceux qui ont des difficultés avec ces DTM, la seule chose que j'ai pu constater, c'est que le surpilotage peut arriver sans s'en rendre compte et qu'il faut, lorsque l'on éprouve des mauvaises sensations, se concentrer sur le comportement de la voiture et faire en sorte que le pilotage soit couler en étant moins agressifs. Les bonnes sensations reviennent immédiatement et la régularité reprend son droit, les chronos tombant tout seul.