Posts by Kimo Simracing

    Je dirais que c'est plus désagréable que physique. Ça fait énormément de bruit et le moteur génère de grosses vibrations dans le dos.

    Mais c'est sympa à conduire, ne serait-ce que pour la vue comme en F1.

    Pour le débat sur le son, je suis partisan du 5.1 pour 2 raisons.

    D'abord, si on veut approcher la réalité, il faut mettre le son très fort (si on n'a pas de voisins). Donc impossible avec un casque sans se détruire les timpans.

    La seconde raison c'est que, dans le cockpit, en posant le caisson au sol et derrière le baquet, on ressent les vibrations du moteur liées au volume sonore de celui-ci.

    L'inconvénient c'est encore plus de câbles et le prix.

    Malheureusement je n'ai jamais essayé de funyo mais j'aimerais beaucoup.

    Normalement, la monoplace est plus agile, plus joueuse et le proto plus puissant et plus stable.

    Je pense que tu es plus sur des œufs avec la F3.

    Après, au freinage c'est pas ouf. Déjà tu es moitié couché donc tu ressens pas les G pareil et puis les roues bloquent facilement donc tu freines moins fort qu'en Porsche ou Ferrari par exemple.

    Salut les gars,


    De retour de mon stage en F3, je vous fais un compte rendu tant que c'est tout frais pour ceux que ça intéresse.

    Ca se passe à Magny Cours, circuit club, prestataire LSP.

    Donc la formule, c'est 3 tours de reconnaissance dans un véhicule, 4 tours en F3 derrière une safety car et 7 tours seuls, par groupe de 6.


    L'équipe sur place :


    Toute l'équipe est super sympa et on vous explique qu'il faut vraiment se faire plaisir, ne pas hésiter à attaquer si on peut, c'est pas grave de faire des têtes à queue ou de tirer tout droit.

    En effet, la piste est très dégagée sur les côtés et, les monoplaces étant légères, à moins de 200km/h, elles s'arrêtent assez rapidement donc c'est assez rassurant de savoir qu'on peut attaquer sans crainte.


    Les voitures :


    Ce sont des Martini MK75 de 165ch pour 450kg, boîte en H inversé (2ème vers l'avant, 1ère vers l'arrière)


    Le circuit :


    Circuit de 2,5 km avec une belle ligne droite, pas mal de virages dont un triple droit, un virage en aveugle sur un bosse avec la voiture qui se déleste, des freinages en appui.

    Vraiment très bien. Apparemment, un des meilleurs circuits pour ce type de stage d'après le staff.


    Les participants :


    Bon, il y a pas mal de touristes. Des gars qui s'étonnent de voir les roues de devant au volant de la monoplace ou d'autres qui demandent si ce sont des propulsions...

    Et comme d'habitude, toujours 2 ou 3 qui croient que le staff c'est leur copain. On était 24 pilotes + des accompagnants, ils avaient assez de boulot mais les 2 ou 3 qui font que leur parler : "c'est votre métier ?", "C'est quoi le moteur ?", "Hamilton il irait aussi vite sur une Williams ?".

    Ceux là on les connait, ce sont les mêmes qui, au resto, en plein service, posent dix questions à la serveuse pour faire les gens sympas.

    Et bien sûr, ces mêmes personnes qui monopolisent l'attention se font remarquer sur la piste.

    En effet, on n'a le droit de doubler uniquement si le gars de devant lève le bras pour dire qu'il nous a vu.

    Ben dans le premier groupe de 6, 3 ont passé leur temps derrière un des pénibles à 50km/h parce qu'il ne regardait jamais dans les rétros.

    Un des gars de l'équipe disait que, avec la personnalité des gens, il sait à l'avance comment ils rouleront.

    Pour en être à mon 5ème stage, ce sont effectivement les plus muets qui roulent le mieux.


    Déroulement de ma séance :


    Alors moi je n'ai pas eu de pénible dans mon groupe et je n'ai pas été gêné. Très bon point.

    Par contre, on est à Nevers, donc forcément, pluie.

    Les voitures étaient chaussées de pneus pluie mais la grosse galère, c'est que je ne voyais strictement rien sur les 3 premiers tours à cause de la buée. J'ai essayé de relever la visière mais c'était pire et ma charlotte s'est coincée devant mes yeux.

    Je suis donc rentré au stand pour corriger tout ça et ils m'ont laissé terminer tous mes tours.

    Ca montre la grande souplesse de l'équipe.

    Avec la pluie, en moyenne, chacun a fait 3 ou 4 têtes à queue donc c'était quand même très décontracté.

    J'en ai fait un seul mais j'y reviendrai.


    Mon ressenti :


    Comme toujours en stage, les sensations sont impressionnantes.

    Malgré des centaines d'heures à un bon niveau en simu, on a du mal à avoir l'esprit clair.

    Le bruit est assourdissant, il y a de grosses vibrations dans le dos (ça m'a fait tousser les premiers tours) et la tête bouge énormément sur la ligne droite (à près de 200, ça bouge dans tous les sens et il faut bien garder les 2 mains sur le volant pour garder la voiture droite).

    Heureusement que je fais de la simu parce que la théorie du briefing est vite mise à mal.

    Je comprends pourquoi la plupart ne roulait pas.


    Simu / réalité :


    J'avais donc roulé sur ce genre de monoplace en simu avant la séance.

    Première chose, l'équipe nous l'avait dit : avec les pneus pluie, il y a quand même beaucoup de grip.

    Effectivement, j'étais surpris du grip. Pour ça, les simus sont à la ramasse, surtout en monoplace.

    2ème point, on ressent forcément beaucoup plus de choses, et surtout l'arrière de la voiture.

    Un des moniteurs expliquaient qu'on ressent la voiture 20% grâce à la vue, 60% dans le bassin et 20% dans les jambes (il reste que 20% pour la simu).

    On perçoit le grip de chaque pneu et on sait quand on est à la limite.

    C'est ce ressenti couplé à l'expérience de la simu qui ont fait que j'ai pu attaquer sur les 3 derniers tours.

    Dans un long virage, la voiture a glissé et j'ai pu la récupérer facilement. De même, sur une réaccélération, pied au plancher, j'ai pris un bon coup de raquette mais j'ai pu la rattraper.

    Donc clairement, un bon point pour l'expérience en simu même si le ressenti n'est pas le même.


    En clair, en simu, je vais pouvoir être vite tout de suite, dès le premier tour si je connais le combo.

    Dans la réalité, les sensations sont tellement fortes que j'ai eu à plusieurs reprises le souffle coupé.

    Je suis loin d'être un émotif mais l'ambiance et les poussées qu'on prend empêche d'atteindre le niveau de concentration comme en simu.

    Dans ces conditions, on met beaucoup plus de temps à s'adapter et, à la fin, on arrive à rouler "comme en simu" même si je pense qu'on est loin d'attaquer aussi fort.


    Est-ce que je recommande ce stage (300€) ?


    Ca dépend (et ça dépend ça dépasse)

    Pour ceux qui aiment piloter, clairement oui.

    Je fais une différence entre le pilotage et les voitures. Conduire une Ferrari ne m'émeut pas. J'apprécie la beauté de la voiture mais je lui préfère 100x une mitjet à châssis tubulaire et volant Momo.

    Si vous êtes comme moi, ce stage va clairement vous laisser beaucoup plus vous exprimer et taper dans l'auto qu'un stage en supercar.

    Si par contre vous êtes facilement impressionné par la vitesse ou que vous préférez les belles voitures, alors il faudrait plutôt choisir un stage en supercar.


    Et un conseil : allez y quand il ne pleut pas.

    EDIT : je viens de rouler en formule junior sur raceroom, celle qui s'en approche le plus.

    Si les vitesses de passage en courbe de la voiture sont assez bonnes, la voiture est en réalité bien plus raide que sur la simu et, surtout, beaucoup moins ennuyante à conduire.

    Salut les gars,

    Sur le circuit de Magny Cours, la société LSP propose des course d'endurance (1h30 d'essai et 2h de course) en funboost : https://www.lsp-pilotage.com/p…funboost-journee-passion/


    On peut prendre les voitures pour 1, 2, 3 ou 4 personnes en se partageant le prix (autour de 1500€).


    Je trouve que c'est pas excessif.


    En plus, il font des courses en hiver avec des tarifs réduits. Nous qui pleurons pour avoir la pluie dans les simus...


    Si quelques uns d'entre vous êtes intéressés, on pourrait réserver 1 ou 2 équipages RFRO...


    Dimanche j'y suis en Formule 3 au cas où.

    Oula, salut tout le monde.

    Comme tout le monde l'a vu (puisque j'ai eu 100 messages, j'ai sous évalué le shifter.

    Mais si tu prends le châssis avec, je le laisse à ce prix.

    Oui il est toujours dispo.

    Les écrans aussi (le gars pensait que c'était des IPS).


    Ok pour les photos du casque demain, là je suis pas chez moi.