Posts by Rick Block

    Depuis plusieurs semaines, j'ai en permanence des mini pertes de tracking, plus ou moins longues et je suis obligé de recentrer sans arrêt la vue. Cela va du décrochaqe de moins d'une seconde du décalage de centrage sur quelques secondes, en passant par la perte de tracking complète.
    J'ai essayé la ré-installation de wMR, de steam VR, un maximum d'éclairage....Rien n'y fait.

    Je suspecte une màj de windows ou de steam sans pouvoir l'affirmer.

    Avez-vous les mêmes soucis ?.

    A peine, j'appuie sur la pédale de frein que la Ginette part en cacahuète direct, aucun moyen de rattraper le train arrière qui veut passer devant. :nerf:

    Même punition avec la même voiture sur Donington. Y'a un souci où c'est moi? :?

    Regardes la température des freins. Si les freins ar sont chauds, c'est hyper agressif de l'arrière. Cela s'équilibre quand ils refroidissent.

    Bin moi je suis totalement déstabilisé par ce jeu. Je l'apprécie beaucoup mais il me déstabilise et m'interroge.

    Je l'ai découvert dimanche dernier. Je ne connaissais pas AMS1, et les seuls choses que je connaissais de Reza c'était le pack sur rF2. Dans ce pack, j'adorais les Metelmoro, surtout la MCR qui est pour moi pratiquement la meilleure voiture de rF2 à mon goût surtout mais pas du tout les formula Vee. Et je trouvais les circuits très bien faits.
    J'étais surtout attiré par le coté exotique de ces voitures inconnues et de tous ces circuits brésiliens, histoire de me changer d'iRacing, ma simu favorite, d'ACC et de rF2, les autres simus que je pratique. Je n'ai jamais accroché à PC2 par contre.

    Après mes 2 heures d'essai avant éventuelle demande de remboursement Steam, je voyais AMS comme un petit jeu sympa, bien délirant, avec la possibilité de se tirer la bourre au volant de caisses improbables sans se prendre le chou. Je l'aurai sans problème et sans que ce soit péjoratif de "sim-arcade" bien faite et je n'ai pas hésité à débourser la modique somme de 30€ (oui, quand tu joue à iRacing, 30€ c'est modique :B)


    Je trouve les voitures très permissives et faciles de prise en main une fois que tu as appréhendé 2 ou 3 trucs. Par exemple hier soit j'ai fait une course online en GT4 de 30 min sur Bathurst que j'ai fini 3eme sans incidents notables. La même sur iRacing c'est, pour moi, des heures d'entraînement pour arriver à ne pas être largué et à tenir 30 minutes sans trop d'incidents. Et je vous parle même pas des caisses style super V8 qui demandent, à mon faible niveau de compétence, un investissement quasi exclusif.

    Mais cela ne m'empêche pas de m'amuser, et même cela me scotche et me donne beaucoup de plaisir, pourtant j'aime vraiment les voitures délicates habituellement. La MCR sur rF2 demande beaucoup d'habitude, là, sur AMS, ca glisse mais çà se rattrape tout seul, comme s'il y avait une assistance invisible.


    Après, j'ai en mémoire un forumer qui trouvait à juste titre que de ne pas arriver à rattraper une voiture en glisse à 50km/h, ce n'était pas normal, et pourtant c'est bien le cas sur iR ou rF2, et je me souviens aussi de ce post où les pilotes irl déploraient tous le manque de grip du virtuel vs le réel. Donc je me dis que ce n'est peut-être pas si fake que çà.

    Et que vouloir à tout prix maîtriser une savonnette absolue c'est une forme de satisfaction de son ego, mais peut être pas le clone de la réalité pour reprendre des termes employés plus haut.
    Et je trouve vraiment génial l'idée de m'éclater et de m'arsouiller au volant d'une Fiat Uno ou autre caisse à savon. Il n'y a pas que les GT3 ou les supercars dans le sport auto, heureusement, et pour des amateurs comme nous, on a quand même plus de chance de piloter un jour une Uno sur le circuit du Mas-du-Clos qu'une F1 à Monaco.

    Et puis je me dis que ce ne sont que des jeux vidéos.
    Et que le propre d'un jeu c'est quand même de divertir, et je dois reconnaître qu'AMS2 est idéal pour cela.

    Alors, je ne sais pas qui est le plus réaliste, si c'est AMS2, sa facilité d'accès, son exotisme, sa qualité générale, son niveau de finition pour un jeu nouveau-né, ou les simus plus "sérieuses"- voir prétentieuses - leur complexité, leur degré d'exigence, leur austérité. Les 2 procurent des plaisirs différents et Patrick a bien raison de dire qu'il ne faut pas comparer.

    Pour conclure, je trouve qu'AMS est le complément idéal et ludique à mes sessions ACC ou iRacing, sans mettre aucun jugement de valeur ou établir une hiérarchie.

    Et vive Cath, Ginette et Roco :yep:

    Rhoo que oui. Ce matin j'ai tourné sur Adélaïde et Bathurst avec la Superlight et la R620. Mais qul panard une fois que tu as choppé le truc, tu les places au mm, tu t'amuses comme un petit fou, et vraiment l'impression de piloter une vraie voiture.

    La Cath sur la Nordschleife, ce risque d'être à classer dans les drogues dures, çà !!

    Franchement, même s'il n'y avait que les Cath dans ce jeu, je ne regretterai pas mon investissement, alors avec Ginette et Roco en plus :yes:

    Pareil, course catastrophique sur Imola avec la Corvette, et que de ma faute. Du coup, après mes soucis de connection, me voici au plus bas en ir.



    Par contre, un truc que je n'ai pas compris. PEndant les qualifs, je me rate à la fin du tour de lancement, je fais un tete à queue et je coupe la piste. JE n'ai pas eu de slow down mais j'ai été directement disqualifié avec un grand message que je n'ai pas eu le temps de lire. Je me suis retrouvé avec le drapeau noir et la mention "Disqualyfing conduct". Vous savez ce que c'est ?

    et je retourne ma veste pour louer les mérites d'Antonus

    C'est marrant, c'est quand je dis rien qu'on me remercie :euh2:

    Tu dis que ce sont les freins le problème c’est bien ça ?

    Je pense avoir trouvé en regardant la page télémétrie du hub en online (Petite Ginette à Estoril)

    Quand tu pars des stands tes freins sont froids et les freins avant chauffent beaucoup plus que les AR, ce qui signifie que tu fais la majorité de tes freinages avec 15à à 200 ° à l'AV et moins de 120 à l'AR, et c'est plutôt l'avant qui bloque (setup par défaut)
    Au dépar de la course les 4 freins sont à 250° et donc les premiers freinages se font avec les freins AR très chauds et cela bloque à l'AR, ce qui change pour le coup complétement du roulage précédent. Arrivé au 3/4 du 1er tour sur ce circuit les freins AR sont redescendus à 100° en bleu et on retrouve l'équilibre de freinage auquel je m'étais habitué.
    Par contre, est-ce réaliste un tel écart de temp entre l'AV et l'AR ?

    Ok, je savais pas. Je préfère parce que c'est pas moi qui bugge alors, mais le jeu :B


    Pour mes autres soucis, cela ne pourrait pas être ce que l'on appelle du netcode (j'ai jamais trop bien compris de quoi il s'agissait) parce que quand ma voiture part, on dirait vraiment que je suis percuté à l'arrière, alors que la voiture est loin.

    Pour les changements de comportements entre sessions, les conditions de piste changent entre chaque session. Les pneus et les freins sont aussi préchauffés. Ca peut etre un peu rude pour certains j'imagine. La continuité des conditions est prévue.

    Je pense qu'il y a plus que çà. J'ai refait 2 sessions online.


    La première Roco sur Imola. Qualif sans souci P3. Départ et premier virage, à peine je touche le frein que je pars en toupie. J'ai fait le 1er tour au ralenti pour ne pas sortir. Ensuite c'est vrai que ca allait mieux


    Ensuite Ginetta GT4 Brands Hatch. 20 minutes de qualif, rien à signaler. Départ P6/ 12. Je me méfie au 1er virage mais rien à fait, dés que j'effleure les freins, ca spin. 2 ou 3 tours plus tard, en pleine ligne droite la voiture est partie comme si j'avais été heurté à l'arrière alors qu'il n'y avait personne :?:?

    Et je ne parle pas d'un petit changement de comportement, elle devient inconduisible. Cela me rappelle le début d'un des derniers modèles de pneus d'iR. A froid c'était du verglas. Ils ont corrigé par la suite.

    Et je ne comprends pas le fonctionnement des slow down (la par contre c'est moi qui bug, pas le jeu :B) J'ai un panneau bleu qui me dit de ralentir mais rien ne se passe. Si je ralentis il ne s'en va pas et si je ne ralentis pas, je prends des pénalités à la pelle.