Posts by Edd

    Pour charger un peu plus Vettel :D

    https://youtu.be/3WZeoOkMf0Y?t=36


    De 36s à 45s. La même manœuvre, d'un autre rouge. Et c'est un manœuvre qu'on voit à presque chaque course, et où on ne dit jamais rien. D'ailleurs le pilote qui la subit en général il s'écarte.

    Le but c'est d'écarter le pilote de la trajectoire idéale. C'est juste débile, mais ça existe.


    Oui Vettel est abruti par son orgueil par moment, comme là où il n'a pas aimé se faire passer par Leclerc.

    Par contre le monégasque est aussi pas franchement malin sur ce coup. Il est souvent dangereux en course (son action sur Norris et son décalage au freinage sur Bottas au T1 rien que sur ce GP), mais il s'en tire à chaque fois. Là il veut pas bouger de sa traj, alors qu'on voit qu'il pourrait se décaler largement sur sa gauche où il a toute la piste libre, et encore 5 tours pour aller chercher son coéquipier.


    En fait sur ce genre d'incidents, on a la différence entre un Hamilton, et tous les autres pilotes aujourd'hui (ou la plupart). Là où 99% vont refuser de s'écarter pour laisser l'abruti du jour (Vettel dans notre cas) faire ses conneries, Hamilton lui il laisserait couler en s'écartant large à gauche. Sachant que s'il à de la chance il Vettel se rate au freinage, et que sinon il lui reste 5 tours pour passer. Et qu'au pire il est déjà devant son adversaire (en l'occurrence Leclerc avait 19 pts d'avance) et qu'il ne perdra que 2 à 5 points grand max, et mieux vaut finir une course avec des points que se crasher.


    En me basant simplement sur ma courte expérience de simracing, ça m'est déjà arrivé pas mal de fois ce genre de manoeuvre ou un type s'élargit en pleine ligne droite. La 1ere fois j'ai été au contact, et ça a ruiner ma course. J'ai maudit le mec qui avait provoqué le contact en remettant toute la faute sur lui. Les fois suivantes je me suis juste écarté, et la course à continué, parfois j'ai fait le dépassement, parfois non, mais au moins j'ai pas eu de crash.

    Bah pour le pit on pouvait pit sans changer les pneus au pire.

    Mais surtout, l'idée c'était qu'il fallait que je tente le tout pour le tout, parce que de toute façon soit ça passait et j'avais un gros gap, soit de toute façon je me faisais reprendre.

    Et c'est la 2e option qui s'est passé, en étant trop timide sur la stratégie carburant. Donc je pense que j'aurais rien perdu à tenter d'être 100% agressif ^^

    Bon pour le tableau, ça sera demain, j'ai du retard à rattraper.


    Côté course j'ai presque pas pu me préparer. A peine quelques tours sur le sec, et quelques uns sous la pluie aussi. Mes conclusions sont que j'ai aucune chance d'être devant alors l'objectif sera juste de finir. Même pour les qualifs ça me semblait pas évident à priori, sachant que mon meilleur tour sur le sec en mode qualif était de 1.17.5....

    Au passage j'en profite pour remercier Gimli Oakenshield dont le setup m'a sacrément dépanné.


    En qualif :

    J'ai un truc en qualif, c'est pas la première fois. J'arrive à faire des temps incroyables par rapport à ce que je fais en essai...

    Au cours de ma 2e sortie je pulvérise mon pb des essais de plus d'une seconde. Au final j'atterris à 0.6s de la pôle, ce qui à mon sens est un miracle en soi ! :yep:


    Pour la course :

    Ma stratégie est simple, d'après ce que j'ai vu durant les essais du début de soirée avant la course, sous la pluie je suis un des plus lent de tous ceux présent.

    Donc je dois profiter du sec pour créer un gros écart pendant les 15 premières minutes de course qui seront assurément sèches. Mais j'ai une hésitation sur la quantité de fuel à prendre, et je finis par partir avec 70L et j'aurais en fait du rester sur mon idée de départ et être radical, en partant juste avec 30L pour tenir jusqu'au passage en pneus pluie, et faire 15 minutes de tours qualif pour faire un énorme écart...


    Du coup au départ j'arrive à suivre de loin nicocodu72 qui s'éloigne doucement, et je fais un bon gap avec les pilotes derrières, mais pas assez, la faute à la trop grande quantité de carburant prise au départ. Au moment de l'arrivée de la pluie j'ai 10s d'avance sur ceux derrière moi.

    Je sais déjà que ça sera pas assez pour tenir à la régulière pour le reste de la course. Donc après le passage en pneus pluie, mon objectif c'est de ne faire aucune erreur, et d'espérer que ça passe sur un malentendu :siffle:


    Cependant je ne fais pas le poids face à FrC   pitchkousn et Adnanso qui me mangent sans que je ne puisse résister tellement l'écart sous la pluie est monstrueux.


    Le seul fait notable de ma fin de course c'est d'avoir passé les slicks à 15 minutes du terme. Les 2 premiers tours furent galère, mais après c'était mieux qu'en pluie, à condition de ne pas sortir de la bande sèche:etoiles:.



    Pour finir, je dirais que je ne comprends vraiment pas comment fonctionne cette voiture sous la pluie. D'habitude j'ai pas autant de mal, mais là c'était juste impossible.

    En tout cas merci philou pour l'organisation, et à la prochaine pour ceux qui en seront :coucou:

    Jack_7 au contraire les 2 sont extrêmement orgueilleux et l'an prochain ça va saigner.

    Vettel on l'a déjà vu avec Weber. Il s'était vengé en Malaisie, presque 15 GP après avoir été tassé au départ par Weber au Brésil en 2012 (ce qui l'avait mit dans la masse et lui avait presque couté le titre par l'accrochage qui s'en était suivi).

    Et Leclerc, tout ce qu'il a fait ou dit depuis qu'il est à la lutte avec Vettel montre qu'il est du même type de caractère que Vettel. Or visiblement la gestion des pilotes n'est pas l'art de prédilection de la direction actuelle de Ferrari. Donc l'an prochain à moins d'un changement radical, on va avoir du rififi.


    Après Leclerc, depuis le GP d'Autriche, est très agressif en piste. Vers le tour 40 il défend sur Bottas en changeant de ligne en plein freinage. C'était passé, mais il une sacré tendance a tasser / être dangereux en défense et attaque. Visiblement Vettel n'a pas aimé le dépassement du jeunot (un peu trop ricrac selon l'allemand), d'où le décalage absurde ensuite.

    On a 2 belles têtes de lard, et si rien ne change on aura de quoi rire l'an prochain, et les rouges feront vendre beaucoup de papier. Les journalistes les remercient d'avance :)


    Après sur la fin de saison Vettel a eu tendance à se remettre d'aplomb, ça explique aussi pourquoi Leclerc voulait à ce point le dépasser, et pourquoi Vettel voulait à ce point rester devant. Bref y'a beaucoup de lutte et apparemment un mauvaise arbitrage.

    Alors quand c'est pour le titre façon Prost - Senna c'est mythique, mais quand c'est pour les places honorifiques c'est ridicule, et Ferrari a bien choisit son camp on dirait ^^

    Et après la vitesse pour la vitesse on a vu ce que ça donne. C'est génial en qualif, mais les voitures deviennent des tanks fait pour du contre la montre.

    J'veux dire, il y a 30 ans quand les voitures étaient 10s moins vite au tour que celles d'aujourd'hui sur la plupart des circuits encore au calendrier, personne ne disait que ça n'allait pas assez vite. Et je n'ai jamais vu quelqu'un regarder les images d'un ancien gp (de n'importe quelle époque) et se plaindre de la lenteur des voitures. x)

    Jack_7

    Oui un simple HOTAS comme ça suffit largement.


    Après c'est comme tout, tu peux toujours monter en gamme. Par exemple tu peux choisir de prendre un bloc manette des gaz réplique parfaite d'un a320, ça se trouve à 2 ou 3k€. Mais ça ne sert à rien sauf si c'est pour faire voler un a320 simulé parfaitement avec tous ses systèmes.


    Aujourd'hui je vole avec un HOTAS Thrustmaster Warthog et un palonnier, qui m'ont coûté autour de 350€ il y 3 ou 4 ans, et qui sont de très bonne qualité (retour au centre parfait et entretien facile).

    Mais pendant longtemps j'ai volé avec un HOTAS à 100€ ou l'axe du palonnier était sur manche et non pas avec des pédales. Certes c'est moins précis et pratique, mais ça fait vraiment bien le boulot.

    L'apprentissage, c'est pas forcément le plus long ni le plus dur. Tout dépend de ce que tu veux faire.

    Mais même si c'est pour être un "hardcore" simeur, qui fait du vol IFR (aux instruments) en réseau, les procédures et la technique suffisante pour voler dignement en respectant les demandes des contrôleurs et sans gêner les autres joueurs sont assez rapides à connaître et à appliquer.

    Le plus dur dans ce cas à la limite c'est l'anglais (et la capacité à comprendre des contrôleurs avec des accents au moins aussi bizarre que le notre.


    Mais si tu veux voler en VFR tout seul, hors ligne (au sens de hors d'un système comme ivao, ou vatsim qui servent à mettre en réseau les pilotes sur les simu actuelles) tu peux le faire sans rien apprendre un peu à l'arrache, et si t'aime pas être à l'arrache, les procédures pour le vfr sont vraiment assez simple.

    Sans compter que pas mal de petits avions maintenant sont comme des voitures à faire fonctionner.


    Bref si vous avez envie de vous lancer faut surtout pas vous formaliser avec la peur de pas savoir voler.

    Pour les dépassements c'est vrai que ce n'était pas évident, dans la ligne droite la plus longue j'arrivais a reprendre 0.3s à pitchkousn

    Mais comme j'arrivais pas à être à moins de 0.6s au début de cette ligne droite :/

    C'est sûr que c'est pas évident, mais ça rend les dépassements gratifiants, parce qu'il faut réussir à suivre durant tout le tour, et a se mettre suffisamment proche à l'épingle. Surtout qu'après ça peu donné lieux à un roue contre roue durant toute la partie sinueuse :D

    Au passage ce circuit est vraiment pas mal. De la fin de la ligne droite opposée jusqu'à la ligne d'arrivée les enchainements de virages sont hyper sympa. C'est dommage que je n'ai pas pu rouler plus dessus, parce que l'enchainement du double droite, avec le 2e au sommet d'une petite montée, c'était un plaisir à chaque fois !

    pitchkousn boarf c'est le jeu, si j'avais été courageux, je serais resté à côté mais j'ai pas voulu tenté le diable, le résultat, même seulement 3e, était déjà tellement inespéré et j'étais tellement fatigué après 30 minutes de course ce soir...

    Et puis bon, tu ne me mets pas un coup de roue ou quoi que ce soit, c'est juste qu'on est ressorti pile à côté.


    Pas de quoi en faire un fromage ^^, mais cela dit c'était bien marrant à vivre, j'ai cru réussir à repartir devant toi, ça m'a vraiment reboosté pour la 2e partie de course, parce que jusque là tu m'avais mit un sacré coup de massue. :hihihi:

    Bonsoir tout le monde, on reprend une nouvelle fois les petites habitudes du classement provisoire que voici :


    dZFdm8x.png

    11qQOyE.png




    Concernant ma course :

    Pas vraiment de préparation, juste quelques tours pour apprendre le circuit que je découvrais totalement.

    Autant dire que j'étais loin d'être rapide, et à peu prêt nu niveau setup, si ce n'est un changement sur les barres anti roulis.


    En qualif :

    J'arrive sur cette soirée de course avec un début de grippe :malade: qui me fait dire que la soirée ne va pas être facile ni très bonne niveau résultat.

    Mais comme on est vraiment pas nombreux, ça me permet de me qualifier 5e, à plus de 2s de la pôle. Alors qu'en général j'arrive à être dans la même seconde...


    Pour la course :

    Partant vraiment très loin du groupe de tête en terme de temps, je sais que la course va être particulièrement longue, je m'attends soit à me retrouver seul, soit à être sous la pression de ceux derrière, dont je n'ai pas eu l'intelligence de vérifier les temps au tour.

    Pendant les 3 premiers tours, je suis effectivement sous pression, mais finalement je réussi à mettre 3s à mon poursuivant.

    Ensuite je suis très étonné de rester à 2 ou 3s pendant quelques tours de pitchkousn

    Cela dit je n'arrive pas à tenir un rythme stable, et il s'envole à plus de 15s, jusqu'à ce qu'on s'arrête aux stand exactement en même temps après qu'il ait perdu du temps pendant plusieurs tours avant son arrêt.

    J'arrive au box avec 0.3L de carburant, donc j'avais vraiment bien calculé ma stratégie (Ferrari style, j'ai fait totalement au pif :yes:).


    Dans les stands je gagne beaucoup de temps sur pitchkousn puisque je rentrais avec quelques secondes de retard et on est côte à côte à la sortie où il me tasse, me forçant à lever le pied.

    De la sortie des stands jusqu'à la fin de course, pendant 30 minutes j'ai toutes les peines du monde à rester à 2s de pitchkousn mais malgré tout j'y arrive.

    Sur les 5 ou 6 derniers tours je m'arrache pour revenir dans la seconde et j'ai l'espoir jusqu'au dernier tour de réussir à le passer, mais même en y allant à 200%, je n'avais clairement pas le rythme ce soir.


    Donc au final 3e grâce aux aléas de course qui ont touché clark10 et nicocodu72

    Pour une soirée placée sous le signe des courbatures dans le dos et la nuque, et la grosse galère pour rester concentré, c'est un excellent résultat. :3e:



    Comme toujours merci pour l'organisation clark10 c'était vraiment impec (en tout cas pour moi) ! :+:
    Et normalement je vous retrouverai pour la prochaine manche sur un autre circuit que je ne connais pas encore ^^

    J'espère juste qu'il y aura plus de monde que sur celle-ci, même si je suppose que les vacances scolaires y sont pour beaucoup sur la faible participation aujourd'hui :euh2:

    Étant donné que la branche anglaise de l'écurie renault est en pleine restructuration, avec la volonté d'unifier mieux l'ensemble, je suis prêt à parier que ça vient des anglais.


    Sinon j'avoue que j'y comprends bien peu de chose dans le détail. J'espère juste que renault n'a rien fait de mal et qu'il vont s'en tirer sans pénalité / sanction.