Posts by Steve McQ

    J'arrive à tenir à peu près la voiture mais je perds 5 grosses secondes, et surtout des dégâts sur la suspension arrière droite. :boude:

    Jezza que j'arrivais presque à tenir 7-8s après son dernier ravitaillement, il profitera de cet incident pour recoller. On va faire le spectacle ensemble sur la moitié du tour :++: mais il me passera à l'aspiration dans la grande ligne droite. A l'arrivée, il a 7s d'avance sur moi :euh2:CQFD

    Oui belle fin de course avec la bagnole conduite par Nico Maimo également, c'était propre et très sympa à suivre :+++:

    Pour moi course plutôt tranquille, qualifié 24 puis 25e j'aborde le 1er virage tranquillement et ramasse quelques morts pour virer 19 ou 20e devant kaisertheboss qui est visiblement plus rapide que moi. Je fais mon maximum pour rester devant sans non plus faire trop le boucher pendant une dizaine de tours où Rafal et Valoche finissent par remonter après leur incident du premier tour. Je commets une faute à l'épingle et libère kaisertheboss. Dans la foulée je laisse passer mon coéquipier Rafal dans la ligne droite des stands puis Valoche à l'épingle car je sais qu'ils sont entre 1"5 et 2" au tour plus rapide que moi et donc que ça ne sert à rien de bouchonner. Je préfère me concentrer sur mon rythme pour essayer de creuser un écart significatif sur la Nissan de RVR le Belge et la Lexus de Manu76 qui sont des adversaires à ma portée.


    La suite de la course est plus tranquille car je suis assez seul en piste, sauf quand je fais un travers à la chicane et que Hunt76 qui était juste derrière ne peut rien faire pour m'éviter et m'envoyer dans un petit tête à queue sans conséquence. J'ai allongé mon premier relais jusqu'à 55 minutes ce qui me fait monter artificiellement au classement jusqu'à la 7e place. Les Porschistes de la NTFrance sont momentanément derrière moi mais je les laisse passer car, comme dirait John Rambo : "c'est pas ma guerre".


    Après mon arrêt je suis 19e puis 18e quand RVR le Belge passe lui aussi par les stands. La fin de course s'anime à partir de là : des grappes de mecs viennent me prendre un tour, je fais le maximum pour ne pas gêner mais il faut dire que c'est difficile quand on a tous de bagnoles avec un niveau de performance équivalent (c'est pas comme si il y avait des P1 et des GTE quoi). Du coup voilà la menace de la Nissan qui se précise tandis que je dois également doubler quelques retardataires. Je fais un petit tour dans le bac en revenant dans le sillage d'une NSX d'ailleurs, l'une de mes 3 petites erreurs de la course.


    Finalement pas de drame de dernière minute, je finis 18e juste devant RVR le Belge avec qui décidément je suis toujours en bagarre :++:

    Course sobre et sans histoire pour la Ferrari 488 de RFRO Buzzin Hornets de Manu76 et moi même. On est qualifiés 13e sur le 2e serveur et Manu prend un bon départ tranquille. Ça cartonne derrière lui dans le premier tour, son relais se passe pas mal et il me passe le volant entre la 12e et la 14e place au bout d'une heure. Je repars 16e ou 17e et j'ai vraiment du mal à prendre mon rythme, je trouve la voiture beaucoup plus piégeuse qu'en essais alors je ne prends aucun risque, ni avec les trajectoires, ni avec les adversaires.

    Au bout de 15 minutes, Manu m'annonce qu'en fait la session est figée à 15h donc avec une température de piste bloquée aux alentours de 35° alors que nous avions construit toute notre stratégie pneus et pitstops autour d'une température allant en diminuant et des pressions en hausse. Moralité, je dois rouler avec 0.2 ou 0.3psi de trop pour les conditions réelles de piste...

    Heureusement, quand la voiture s'allège elle devient plus saine et je peux enfin faire des temps corrects, d'autant que je suis relativement seul en piste.


    Avant de redonner le volant à Manu, petit stress sur plusieurs tours consécutifs pour modifier notre stratégie pitstops tout en conduisant afin de ne pas nous retrouver avec des pneus vraiment trop en sur-pression ! Son 2e relais est plutôt calme également et il me redonne la voiture toujours sans une éraflure pour la dernière heure de course en 12e place il me semble. Mon dernier relais sera plus animé que le premier, notamment dans le dernier quart d'heure où le serveur, certains pilotes et certaines connexions commencent à fatiguer, entrainant quelques gros cartons malheureusement involontaires pour les victimes. Le temps d'éviter une Nissan victime du boudin jaune de l'avant dernier virage, une grappe de trois voitures plantées dans le premier virage, une Ferrari 488 en perdition dans la chicane rapide avant la remontée vers la crête et je profite des malheurs des uns pour couper la ligne d'arrivée en 10e place.


    Première endu sur ACC plutôt positive donc pour moi. L'organisation a réussi à bien gérer le flux des inscriptions et le globalement les comportements en piste étaient plutôt bons. Au rayon des points à améliorer : la gestion de la charge serveur par le jeu lors des courses avec relais. Le fait de devoir laisser le pilote n°1 toujours connecté entraîne naturellement une surcharge inutile du serveur dont les conséquences se sont beaucoup vues en fin de course avec des problèmes de lags, de ping etc pour pas mal de joueurs y compris ceux avec des bonnes connexions. J'espère que Kunos bosse dessus car en l'état actuel du bouzin, impossible de se lancer sur une vraie 24H.


    Enfin, la diffusion TV n'est toujours pas vraiment à la hauteur des efforts faits par les organisateurs pour professionnaliser leurs évènements. Sur le serveur 1, il y avait le choix entre BenjX qui est sympa mais qui devient vite "café du commerce" sans plus rien suivre de ce qui se passe en piste, ou Maxou Le Pilote qui fait 50000 trucs en même temps (vu qu'il est tout seul) et semble toujours être en décalage avec ce qui se passe en piste. Au final, c'est le plus artisanal LCSR France qui s'en tire le mieux avec une réalisation pas mal, sauf qu'il a eu plein de problèmes techniques et s'est fait hijacker en fin de retransmission par des mecs de sa team qui sont venus uniquement parler de leurs potes qui roulaient. Dommage.

    C'est le genre de crash qui se produit quand ce n'est pas le pilote 1 de l'entry list qui est rentré le premier sur le serveur. Même si le "mauvais" pilote est ressorti du serveur pour laisser sa place au n°1, toute la session en cours est plantée pour les relais.

    Je ne suis pas sûr Momo car les contrats signés avec les diffuseurs et les circuits stipulent qu'il faut 20 bagnoles minimum au départ, charge à la F1 de garantir ce quota. Force est de constater que cette partie n'est pas respectée. A Indy 2005, il y avait bien 20 bagnoles sur la grille de départ.


    Quelque chose me dit que Brawn et Carey vont en chier dans les prochains jours.

    Hello, je cherche un volant pour Kyalami (pas dispo pour Silverstone et ensuite c'est trop loin pour moi) dans une équipe qui joue la régularité plutôt que la performance. Si en plus la voiture retenue est une "brique" ça m'intéresse encore plus ! :hihihi: