Posts by Steve McQ

    Je viens de voir des images du GP de Monaco de FE, et il y a un nouveau bâtiment horrible qui a été construit à gauche à la sortie du tunnel tandis qu'il semble qu'il y en ait aussi un en chantier au niveau du portier. Le cadre idyllique en prend un sacré coup : déjà que les courses sont merdiques si en plus le circuit devient aussi laid que les circuits urbains US, je ne vois pas ce qu'il va rester... :etoiles:

    Bottas pouvait rien faire malheureusement pour lui. Il avait moins vite en sortie de la courbe à gauche car Verstappen avait anticipé le problème de traction de Bottas et réaccéléré plus tôt dans le virage (On le voit bien dans le onboard de Verstappen) donc la vitesse aurait été pour Verstappen même s'il avait plongé à l'intérieur. Ensuite je sais pas comment il aurait pu tenir au freinage de l'épingle en pneu froid à l'intérieur (Donc moins de grip) face à Verstappen avec un surplus de vitesse et des pneus chaud. Allez au pire Verstappen aurait enroulé à l'extérieur et à l'accélération, il aurait fini par passer.

    Bottas a fait le job mais pas à arme égale et Max a fait du très bon boulot pour s'en débarrasser.

    PEagle l'a bien dit : manœuvrer comme je l'imagine n'aurait peut-être rien changé au résultat final, mais au moins on aurait vu une passe d'arme supplémentaire et de la combativité.

    Tu voulais qu'il fasse quoi réellement ? Moi je vois un Bottas en train de galérer avec des pneus froids contre un Verstappen qui doit être en plein dans la bonne plage d'utilisation de ses pneus. Je ne vois pas trop ce que peut faire Bottas pour le contrer. Il pourrait slalomer sur la piste mais après tout le monde lui tomberait dessus aussi.

    Après le long gauche en montée, il est encore suffisamment en avance (Max est clairement derrière lui et sur la même ligne, pas du tout à côté) pour aller bloquer l'intérieur de l'épingle en bas de la descente en se mettant au milieu de la piste sans risquer l'accident et sans faire une manœuvre dangereuse.

    Très mauvaise course pour moi : bien qualifié je pars très fort pour m'accrocher au premier peloton. La voiture n'apprécie pas ce traitement et talonne méchamment à la sortie d'Ascari, tête à queue, rail et directions les stands pour réparer pendant 1 minute.


    Je repars dernier à un tour de tout le monde. Du coup je me concentre pour trouver un rythme mais je ne fais pas vraiment du bon boulot. Je me frite avec un pilote Aston, fais un tête à queue tout seul à la première chicane et fini par remonter Khunga en fin de course. A l'entrée du dernier tour, nous revenons tous les deux sur Kaisertheboos qui n'a visiblement plus d'essence mais il se met à côté de son équipier Khunga dans la ligne droite des stands pour m'empêcher de passer à l'aspi ! A la première chicane, Khunga freine tôt et je n'ai pas d'autre choix que d'aller à l'intérieur pour éviter le carton. Il me touche une première fois puis une 2e alors qu'il me semblait avoir pris la corde et laissé la place :jecpa:

    Kaisertheboss n'est pas flambard, je le double avant Ascari et 2 voitures sont presque arrêtées avant la ligne d'arrivée. Je les déborde de justesse pour terminer 15e a priori, mais pas très satisfait de l'ensemble.

    On en parle de la façon dont Bottas laisse passer Verstappen ? Si il se laisse faire comme ça contre le premier adversaire de Lewis, il n'a plus rien à faire dans une Mercedes.

    Toyota a bien manqué de se prendre les pieds dans le tapis mais tout le monde a vu qu'ils ont joué vraiment le coude à la portière en performance pure. A une crevaison lente près, c'était la victoire de l'Alpine qui aurait pu faire son splash pendant le dernier FCY. Course assez monotone malheureusement avec une auto dominante par classe sauf en hypercar. Il manque au moins 3 voitures supplémentaires dans la catégorie reine pour s'amuser un peu.


    Bonne surprise côtés commentaires sur L'Equipe TV qui a avantageusement remplacé Belmondo et Lagrosse par Thomas Laurent et Paul Petit :+:

    Résultat de la qualif :

    Pole position : Kobayashi (Toyota n°7) en 2'00"747

    1er P2 : Albuquerque (United) en 2'02"404


    C'est EXACTEMENT comme l'an dernier.


    Notons par contre que la pole GTE est 3" plus rapide que l'an dernier en 2'11"219 pour la Porsche de Estre.

    Euh, l'an dernier avec le handicap résultat la Toyota TS050 s'est qualifiée en 2'00"417 et la meilleure P2 en 2'02"148. Des écarts ressemblant à s'y méprendre à ceux de cette année et dont personne ne s'est offusqué.


    Résultat de la course ? La première P2 a terminé à 3 tours du vainqueur (Toyota), et à deux tours de la R13. A la régulière.


    On est donc très loin de LMH devant "se battre" contre les P2, d'autant que les LMH disposent de réservoirs plus grands et d'équipages 100% pro à l'inverse des P2.

    OK, c'est marrant avant on en parlait beaucoup de ces journées mais maintenant plus jamais. Du coup je pensais que ça n'existait plus, mais il semble que ce soit devenu un non événement tout simplement :)

    Premiers tours chronos de la 3e séance d'essais libres : Toyota grapille encore 1". La GR010 est donc en 2'02"5 contre 2'04"6 au mieux lors du prologue en début de semaine.


    Avis aux prochains : travaillez avant de commencer à pleurer, ça évitera de passer pour des blaireaux ! :LOL:

    T'as entièrement raison. D'autant plus que quand on y réfléchi une course, le but c'est qu'il y ait un premier, un second et... un dernier. C'est donc inégalitaire par essence. Avec un règlement technique et une enveloppe budgétaire maximale, tout le monde part de zéro à égalité : charge au plus malin de construire la meilleure caisse avant le départ de la course, et au plus fort de gagner la course ensuite.

    Tu oublies qu'avec la main sur le boitier électronique, les organisateurs savent exactement ce que fait le pilote donc s'il "en garde sous le pied" ou pas. Ils savent aussi quelle est la cartographie employée, comment est paramétré l'antipatinage et comment doit se comporter le moteur dans ces conditions.


    C'est pareil en GT3 depuis toujours : les journées BOP de SRO n'existent il me semble plus depuis que le boitier électronique unique et standard a été imposé en 2010 en GT1 (avec d'ailleurs des conséquences désastreuses sur les autos de l'époque).


    Ce qui donne l'impression que la BOP est pourrave en GTE, c'est qu'elle est calculée sur la base du passé pour calibrer des performances futures sur un circuit différent et des conditions de piste différentes. Et comme de base en sport auto, les voitures ne réagissent pas pareil d'un circuit à l'autre, et les équipes n'ont pas les même façons de modifier leurs setups en fonction. D'où des écarts persistants.

    Euh parce que je ne crois pas que les tests en piste apportent vachement plus d'informations que des données captées directement sur les voitures. A partir du moment où tu connais avec certitude couple et la puissance développés, ainsi que la charge aéro, que tu as la maîtrise des paramètres électroniques de chaque voiture (boitier standardisé), tu n'as plus besoin de mettre les autos en piste.

    Le souci c'est aussi la stratification des classes. On voit bien aujourd'hui que n'importe quelle voiture peut faire un 3'30" au Mans, quelque soit sa technologie. Pour moi, il faut abandonner ce système au profit d'un système où chaque classe a ses chances de victoire au général. 5 catégories ayant chacune une philosophie différente (hypercar, LMDH, LMP, GT à moteur avant, GT à moteur arrière) mais la possibilité de tourner entre 3'30" et 3'40" au tour en course, 62 prétendants à la victoire finale au lieu de... 3 et en avant le spectacle !

    Bien sûr que c'était du sandbagging entre elles : côté Toyota il fallait prouver que la R13 était au pire pas loin derrière, au mieux loin devant, pour surtout qu'elle ne reçoive aucun coup de pouce supplémentaire dans la BOP, voire un petit shoot dans les rotules. Côté Alpine, il fallait prouver que l'auto n'était pas assez rapide, par rapport à la GR010 mais aussi par rapport aux LMP2 (que Signature connaît par coeur pour en exploiter une depuis 2017, et pour l'avoir comparée avec la R13 pendant l'hiver), pour récupérer un coup de pouce supplémentaire.


    Ne pas oublier qu'à la base les P2 devaient rouler avec des pneus en bois pour les ralentir plus, pneus qui ont été abandonnés il y a un mois car considérés comme "dangereux" par pas mal de pilotes.


    On peut aussi exclure le sandbagging contre le règlement car Toyota a tout de suite dit qu'il était hors de question pour eux d'alléger la voiture ou d'aller chercher de la puissance en plus dans le moteur car c'est hors du règlement autour duquel la voiture a été produite.

    Tiens c'est curieux, pour une fois l'ACO ne baisse pas son froc devant les usines P1 (enfin hypercar) et voilà que lors de la 2e séances de libres, celles-ci trouvent 8/10e voire une seconde pleine pour prendre la tête du peloton !


    Vous avez dit bizarre ? :hihihi: