Posts by Steve McQ

    t es sur que c est moi...je suis de plus en plus sénile mais je ne souviens pas avoir fonce sur toi en repartant....:?


    Possible, sur le moment j'ai pensé que c'était toi car c'était la même voiture et que je me suis dit que tu avais du perdre le contrôle sur l'herbe de l'autre côté en voulant revenir en piste au plus vite. En tout cas pour te rassurer (ou rassurer l'auteur des faits) je suis sûr que c'était totalement involontaire ;)


    Si quelqu'un a les replays du serveur 2, je suis preneur :merci:

    De mon côté soirée très moyenne sur le S2. En Q1 je fais de la merde et n'arrive pas à faire tomber les temps, me voilà P14 pour la première course :rame: La Q2 se passe beaucoup mieux puisque je sors mon meilleur temps de l'histoire sur ce circuit, ce qui me place P3 provisoire. Je décide d'utiliser le reste de la séance en mode warm-up et rétrograde finalement P8 théorique sur la grille de la C2.


    Course 1, je pars prudemment et heureusement parce que même en fond de peloton certains sont très agressifs. Je me retrouve vite avant dernier avant de ramasser quelques morts en bord de piste pour entrer dans le top 10. norbertx revient très fort avec sa BMW et me met la pression. Il finit par passer dans l'épingle mais je résiste jusqu'au T3 où je suis à l'intérieur. C'était peut être optimiste puisqu'on se touche légèrement et il part en tête à queue. Je l'attends à l'intérieur du virage à la sortie mais tout à coup sa BMW traverse la piste à toute berzingue et vient me défoncer l'avant ! Encore une victime du gazon maudit je pense... Ensuite j'ai l'impression que ma caisse ne tourne plus et kopek666 suivi de Thomas Crabos me remontent également. Je résiste tant bien que mal à Kopek qui est plus vite que moi, ce qui me fait perdre encore plus de temps. Il finit par me passer et me voilà aux prises avec Thomas avec qui j'aurais un accrochage en sortie du T3 dans le dernier tour. Il m'attend gentiment et aura le fair play de ne pas trop m'attaquer dans le reste du dernier tour alors que je finis sur les rotules. P12 au final, très moyen.


    Course 2 : mauvaise surprise puisque je repars à nouveau P14, mon super tour de la Q2 n'a donc servi à rien. :boude: Je repars donc pour une course d'attente avec un départ prudent, je ramasse quelques morts à nouveau, et j'en profite pour placer une belle attaque sur mon compère kopek666 dans le dernier virage. Le début de course se passe bien et je suis presque 1" au tour plus vite que la course 1. Je réussis même à passer quelqu'un au T1 alors que ce virage me pose d'énormes problèmes depuis le début. Tout se dégrade à mi-course quand un accrochage entre une Audi et la Nissan de bbking m'oblige à ralentir pour éviter le carton. Je me retrouve à portée de la Ferrari qui est juste derrière, et en conduisant défensivement je vais pas mal moins vite. En plus je fais des petites fautes, et heureusement pour moi que c'est difficile de doubler sur ce circuit ! Cela me permet de garder ma P11 jusqu'au dernier tour. A la sortie de l'épingle, miracle ! Deux voitures au tas (une Nissan et une BMW), je réussis par miracle à passer entre les deux et à résister in extremis à la BM pour terminer P9.


    Pas sûr d'être là à la prochaine, et ça fait chier car Monza est un circuit qui me convient pas trop mal normalement :((

    je viens de l'essayer la cup de chez enduracers. Voiture très plaisante et en effet elle fait très sport dans le sens plus brut de décoffrage.

    Par contre paradoxalement elle semble plus simple à piloter.

    En fait la version de S397 est plus moderne, il me semble qu'elle est plus dans l'air du temps des voitures d'aujourd'hui, ne serait ce que par le bruit déjà. La version enduracers je dirais plus "oldschool"...Bon tout ça à approfondir.

    Dans tous les cas j'adore la Ver de S397, très difficile à conduire correctement...

    Juste pour signaler que la Cup GR/Enduracers est issue de la voiture de 2010. Il y a au moins 2 générations d'écart avec celle modélisée par S397 donc il est normal que la notre soit plus "old school". C'est même plutôt un compliment :)

    Les dernières rumeur laissent penser que l'on restera sur un moteur atmosphérique. Un moindre mal si ça se confirme.

    Non ce ne doit pas être moi, je n'ai eu besoin de personne pour me sortir :yes:


    Course en 3 tiers bien distincts:

    - 20 minutes prudentes ou je me retrouve aux alentours de la P9 avec Snaeffel derrière moi

    - 30 bonnes minutes où j'ai un bon rythme malgré des gros problèmes de motricité et du mal à trouver mes trajectoires dans les deux Horseshoes. Snaeffel finit par avoir une déco, pas de duel fratricide en vue :nerf:

    - Une dernier 30 minutes cata après mon arrêt (j'ai changé les pneus, je n'aurais sans doute pas dû mais pas de regret) avec un TaQ derrière un pilote qui sortais juste des stands, dans la foulée je perds l'auto au 1er virage. Je ne touche rien mais fait des plats sur mes pneus. Je perds du rythme, enchaîne les fautes mais peux préserver ma 9e place. Moyennement satisfait.

    Je pense surtout que si on avait un mode d'emploi "setup" pour chacune des caisses sorties par S397 nous expliquant à qui sert quel réglage, que signifie quelle valeur ce serait beaucoup plus simple. Parce que entre ça et les valeurs fantaisistes de températures et d'usure de pneus, il y a quand même pas mal de trucs bizarroides sur cette voiture "conçue avec Duqueine". Ou alors avec le moteur physique...

    De toute façon moi je ne comprends pas ce réglage car la hauteur de caisse des LMP est réglementée (minimum 50 mm) et les LMP2 et LMP3 disposent de kits aérodynamiques standards fixes qui excluent tout réglage de l'appui à l'avant en direct. En d'autres termes, on ne devrait pas pouvoir régler la hauteur du splitter sur la Norma puisque celui-ci n'est tout simplement pas réglable dans la vraie vie. Modifier l'équilibre aérodynamique de la voiture devrait se faire uniquement par modification du "rake" (inclinaison de la voiture vers l'avant en jouant sur les hauteurs de caisse AV et AR) et de l'inclinaison de l'aileron arrière.

    Oui dans ce sens là c'est tout à fait clair.


    A propos de McLaren, j'ai appris très récemment grâce à ce gros sac de Steph Amiel que les moteurs McLaren actuels sont en fait construits sur la base des V8 Nissan/TWR de compétition de la fin des années 90, ceux qui équipaient la Nissan R390 GT1. C'est toujours marrant d'explorer la lignée des moteurs ^^

    En fait la limite du déplacement est fixée par le compartiment moteur. Tu peux bouger le moteur tant que tu veux, mais à l'intérieur du compartiment qui lui est réservé. Problème, je ne sais pas exactement comment se définit le "compartiment moteur" selon le règlement et si tu as le droit de le modifier par rapport au modèle d'homologation.


    Pour ce qui est de l'appellation dès que le moteur est situé entre l'axe des roues avant et celui des roues arrières, on parle de moteur central. Ensuite, s'il est situé devant le pilote alors c'est un moteur central avant, s'il est derrière le pilote c'est un moteur central arrière. Le montage "moteur central avant" est tellement commun qu'on parle de "moteur avant" mais c'est en réalité un abus de langage :)

    Je ne trouve pas que la distinction "Europe/USA" soit pertinente concernant la sonorité des V8 ^^ Mercedes, Audi ou encore Aston-Martin ont ou ont eu jusque récemment des V8 "crossplane" dans leur gamme.


    La vraie spécificité du V8 Chevrolet de la Corvette (et des V8 US en général), c'était d'avoir l'ouverture des soupapes commandées par des culbuteurs et non directement par l'arbre à came. Je ne sais pas ce qu'il en est du nouveau moteur là dessus par contre.

    Sur le S2 il ne pleuvait pas trop alors je suis parti avec mon setup "sec" et des pneus pluie et un peu plus de TC et d'ABS. Sauf qu'après un tour de chauffe horriblement lent je me retrouve avec des glaçons à la place des pneus. Et puis une fois le départ donné (une Bentley verte qualifiée derrière moi a d'ailleurs pris le départ... devant !) les pressions de mes boudins ne remontent pas et je m'aperçois que je suis en fait parti en slicks ! :rame:


    Au 2 ou 3e tour je fais un tête à queue bête en accélérant roues braquées sur le vibreur à la sortie de Vale et repars bon dernier. Assez vite je remonte 8e sur des erreurs d'autres pilotes devant mais sans assez de rythme pour menacer les autres. Je suis en 2'09/2'10 mais je manque de régularité et mes pressions de pneus restent au minimum. Je décide de quand même continuer avec les slicks pour ne pas avoir à faire 2 arrêts.


    Après 40' de course sans histoire et tout seul, je touche une bordure et mon ingénieur m'annonce une perte de pression à l'arrière gauche. Ça tombe bien je voulais rentrer et enfin chausser les pluie et pour le coup mon arrêt se passe bien comme prévu (sauf que j'ai mis le limiteur bien trop tôt). Reparti je fais tout de suite tomber les temps de 1 à 2" par tour pendant 20 bonnes minutes. Trop confiant je mets deux roues trop à gauche à l'entrée de Abbey et pars dans le décor. Je ne touche rien mais je me retrouve avec le pneu avant gauche qui tourne carré. Il reste 18 minutes et je tourne à nouveau 2" au dessus de mon potentiel, un rapide calcul me fait renoncer à un 2e arrêt et je termine à l'agonie, toujours P8 en ayant concédé un tour au 3 premiers non sans un dernier tête à queue à Luffield dans l'avant dernier tour.


    Une belle mauvaise course pour ma part, mais assez instructive sur la pluie dans ce jeu.